• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Séance de dédicace très politique pour Nicolas Sarkozy à Ajaccio

Dédicace très politique pour Nicolas Sarkozy en Corse
Beaucoup de monde mercredi 13 juillet à Ajaccio pour entrevoir Nicolas Sarkozy. Le président du parti Les Républicains a dédicacé son livre, et a évoqué en apparté plusieurs des dossiers insulaires...  - France 3 Corse ViaStella - Marie francoise Stefani, Sylvie Wolinsky

Le président du parti Les Républicains Nicolas Sarkozy était à Ajaccio mercredi 13 juillet pour y dédicacer son dernier livre "La France pour la vie" avec une attitude de "presque candidat" à la primaire de son parti.

Par France 3 Corse ViaStella

Une foule de partisans attendait l'ancien chef de l'État devant la librairie La Marge où s’est déroulé mercredi après-midi la séance de dédicace.

Absence remarquée parmi les ténors de la droite insulaire présents, celle du député-maire d'Ajaccio. Laurent Marcangeli, "en voyage aux Etats-Unis" s'en est excusé. Rien à voir donc avec son soutien déclaré à Alain Juppé pour les primaires de novembre prochain.   

Une fois éluidé la question, le futur candidat pas encore déclaré à la présidentielle, préfère mettre  en avant son bilan pour la Corse, tout en profitant des micros pour tacler l'actuel gouvernement.

Les seules choses qui sont faites en Corse depuis 15 ans, pardon de le dire, c'est ce que j'ai initié.


Langue, rapprochement prisonniers, Nicolas Sarkozy s'est également déclaré très ouvert à la discussion. 

"J'ai toujours considéré qu'il y avait une spécificité corse, (...) il y a une grande marge de discussion sur la question de l'apprentissage du corse et je comprends parfaitement bien que la langue corse ne veuille pas mourir", a-t-il encore déclaré. 
Nicolas Sarkozy à Ajaccio, l'interview

A l'invitation de la fédération départementale des Républicains de Haute-Corse, Nicolas Sarkozy sera le 19 juillet au marché couvert de Biguglia, de 17 à 19 heures, pour une nouvelle séance de signature.

Sur le même sujet

Question/Réponse : Eric Leoni, professeur à l'université de Corse

Les + Lus