• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Budget de la CTC : accouchement dans la douleur et crise écartée

Le budget proposé par les nationalistes adopté avec les 24 voix de la majorité, l'abstention de la droite, du FN et d'une partie de la gauche. Seuls les communistes ont voté contre. C'est le fruit de longs débats sur fond de crise politique écartée pour l'instant... 

Par France 3 Corse ViaStella

Le budget proposé par la majorité n'a pas été voté hier. Une majorité de 27 élus sur 51 se profilait contre celui-ci, provoquant une crise politique. Les débats ont repris ce matin à 11h. Gilles Simeoni a proposé de ne réaliser que 50% de l'emprunt initial en attendant le budget supplémentaire de septembre et un avis de la Chambre des Comptes. 

Ce à quoi Paul Giacobbi a répondu qu'il respecterait la décision de la Chambre des Comptes


CTC crise politique à l'assemblée de Corse
Jean-Martin Mondoloni, conseiller Territorial "Le Rassemblement" // Paul Giacobbi, Président du Groupe "Prima a Corsica" // Christophe Canioni Conseiller Territorial "Front National" // Gilles Simeoni Président du Conseil Exécutif de Corse


Plan B pour un consensus difficile 

Après la reunion de la conférence des présidents, la proposition d'un emprunt revu à la baisse (128M€ au lieu de 158) avec une rallonge de 30 M€ en reserve pour le budget supplémentaire de septembre, le tout soumis à avis de la Chambre régionale des comptes semble avoir changé la donne.

La droite, le FN et le groupe de Paul Giacobbi decident de s'abstenir, seuls les communistes ont voté contre. Le budget est adopté avec les 24 voix nationalistes. 

La crise politique est donc écartée, mais l'opposition a fait savoir qu'il faudra compter avec elle... 

>> Le reportage en VIDEO 

Budget

► Retrouvez notre article sur les enjeux de ce vote : Budget de la CTC : objectif, combler le déficit de l'ancienne mandature

► L'analyse de notre journaliste Jean-Vitus Albertini sur le plateau de Corsica Sera, le 15 avril 2016

Analyse de Jean Vitus Albertini dans le Corsica Sera

 

Sur le même sujet

Vincent Monnerie sillonne la Corse, armé de sa brouette, pour sensibiliser à la maladie de Charcot

Les + Lus