Argiusta-Moriccio : U Liccionu di Matachjina sélectionné pour représenter la Corse au concours de l'arbre de l'année

U Liccionu di Matachjina concourt au titre de l'arbre de l'année 2020. Ce chêne vert multi centenaire situé sur la commune d'Argiusta-Moriccio est inscrit sur la liste des arbres remarquables insulaire depuis 2015. 

U Liccionu di Matachjina concourt au titre de l'arbre de l'année 2020.
U Liccionu di Matachjina concourt au titre de l'arbre de l'année 2020. © Site internet arbre de l'année.
"C'est un arbre qui se mérite", lance Paul-Jo Caitucoli, maire d'Argiusta-Moriccio. Car pour accéder au Liccionu di Matachjina, il faut compter une heure de marche depuis le village. 

Ce chêne vert, multi centenaire, vient d'être sélectionné pour représenter l'île au concours national de l'arbre de l'année. "C'est une fierté, car cet arbre va mettre en valeur le patrimoine de la Corse et du village", livre Paul-Jo Caitucoli, maire d'Argiusta-Moriccio. 

Une première pour cet arbre inscrit sur la liste des arbres remarquables insulaires depuis 2015. 

"C'est une preuve que l'on peut protéger et développer notre patrimoine"

Haut de 25 mètres, il dispose d'une cavité d'1,70 mètre de haut et de large. Une particularité utilisée de nombreuses années à des fins agricoles. "Une dame du village, Marie-Madeleine Caitucoli, y faisait mettre bas ses truies entre le XIXe et le début du XXe siècle. C'est une preuve que l'on peut protéger, développer et promouvoir notre patrimoine", détaille l'édile. En plus de cette pratique, reprise quelques temps dans les années 1980, Marie-Madeleine Caitucoli lui léguera aussi son surnom, "Matachjina". Ce dérivé de "Machjia", "maquis", lui avait été donné suite à son goût prononcé pour la nature. 

Jusqu'au 5 janvier pour voter

En tout, 14 arbres ont été sélectionnés pour l'édition 2020 de l'arbre de l'année. Les votes sont ouverts jusqu'au 5 janvier sur ce site. "On avait vraiment bien commencé et on s'est fait doubler il y a trois jours pas le Grand Est. On garde espoir", rit Paul-Jo Caitucoli. 

Cet espoir : réitérer la performance de "L'Arburacellu" de Ghisonaccia qui a remporté le prix du public en 2018. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature environnement patrimoine culture