Assises de Corse-du-Sud : Corto Aluni condamné à 12 ans de prison pour parricide

Assises de Corse-du-Sud : Corto Aluni condamné à 12 ans de prison pour parricide
Intervenants : Me Joëlle Guiderdoni, Avocate de la partie civile désignée par le juge d'instruction // Me Cecile Pancrazi, avocate de Corto Alunni - Stefani Marie-Françoise, AGOSTINI Stéphane

La cour d'assises de Corse du Sud a condamné jeudi Corto Aluni, 22 ans, à 12 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son père en septembre 2014 à Rezza.

Par France 3 Corse ViaStella


L'avocat général Patrick de Firmas avait requis 15 ans de réclusion. "La relation n’est pas aussi négative que l'on voudrait vous le faire croire", avait-il expliqué aux jurés lors de son réquisitoire.

"Il n’y a aucun danger mortel pour Corto Aluni lorsqu’il tire le deuxième coup de feu", a indiqué Patrick de Firmas avant de réclamer 15 ans de réclusion criminelle à l’encontre du jeune accusé, âgé de 22 ans.

"Lorsque l’on demande des peines aussi lourdes, on les argumente, on les justifie, c’est le rôle de l’accusation", a déploré l’avocat de Corto Aluni, Me Jean-Marc Lanfranchi.

"Tout ce que j’ai entendu ce sont des suppositions, de la philosophie de comptoir." 

Parricide en Corse-du-Sud : Corto Aluni raconte comment il a tué son père
Intervenants : Me Cecile Pancrazi, avocate de la défense - Marie-Françoise Stefani, Thierry Guespin

Corto Aluni a-t-il eu l’intention de tuer son père ? C’est ce que cherche à déterminer la cour d’assises de Corse-du-Sud depuis mardi.

Ce mercredi, l’accusé est revenu sur la dispute mortelle. Le père aurait demandé à son fils devant son petit-frère de 13 ans de vendre une plaquette de cannabis. C’est ce qui aurait provoqué l’affrontement. « Il s’est effondré après un premier coup de feu, je suis allé vers lui, je me suis excusé, il m’a pris par la jambe, j’ai eu peur de nouveau, j’ai tiré une deuxième fois », raconte Corto Aluni avant d’éclater en sanglots.

Après avoir touché la victime dans le dos, il tire une seconde fois quand elle est à terre, confirme l’enquête.
Assises de Corse du Sud : Corto, 22 ans jugé pour parricide
Alain Penin, expert psychologue; Me Jean-Marc Lanfranchi, avocat de la Défense - France 3 Corse ViaStella - Marie-Françoise Stefani, Thierry Guespin

Laurent Alumini, 54 ans, avait  été mortellement blessé à la tête, de deux décharges de fusil de chasse tirée à bout portant, alors que les deux hommes se trouvaient en fin d'après-midi au domicile familial dans le village de Rezza, à 50 km d'Ajaccio.

Un différend familial, lié à un trafic de stupéfiants, serait à l'origine de ce parricide.

Aux enquêteurs, Corto Aluni a expliqué que lors de la dispute son père se serait saisi d’un fusil de chasse et qu’il l’aurait désarmé avant de tirer sous l’emprise de la peur.

"Il a toujours été très clair, très participatif au niveau de l’instruction, il a expliqué comment les faits s’étaient déroulés", a indiqué son avocate Cécile Pancrazi.

"Ce qui est évident dans ce dossier, c’est que de la part de Corto, il n’y a jamais eu d’intention homicide. C’est cette bagarre et l’attitude du père qui génère à ce moment là les faits qui lui sont reprochés."

Sur le même sujet

Les + Lus