• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bonifacio : des parents d'élèves refusent l'accès à l'école à des femmes voilées

Bonifacio : l'accès de l'école refusé à des femmes voilées par des parents d'élèves
Intervenants : Jean-Charles Orsucci, maire de Bonifacio, Philippe Lacombe, recteur d'académie de Corse. - France 3 Corse ViaStella - Dominique Moret/Thierry Guespin

Lundi 5 septembre, plusieurs femmes voilées ont été empêchées de pénétrer dans l'école de Bonifacio par d'autres parents d'élèves.

Par France 3 Corse ViaStella

Lundi 5 septembre, des frictions entre parents d’élèves ont eu lieu devant l’école de Bonifacio.

Plusieurs femmes portant un voile sur les cheveux et vêtues de djellabas se sont vu bloquer l’accès à l’établissement scolaire par d’autres parents d’élèves.

Les gendarmes, ainsi que la direction de l’école, sont intervenus pour apaiser les esprits.

Le maire de Bonifacio, Jean-Charles Orsucci, a qualifié cet incident de "mineur".

Le maire prône une "laïcité de combat"

L’élu a pris la décision de recevoir les parents d’élèves à la mairie à 15h lors d’une réunion-débat pour procéder à un rappel de la loi.

Une centaine de parents ont pris part à la discussion qui s'est déroulée dans le calme durant deux heures.

Jean-Charles Orsucci a d'abord précisé que les musulmanes prises à partie ce matin n'avaient pas enfreint la loi car elles portaient un foulard qui ne dissimulait pas leur visage.

Dans un communiqué publié à l'issue de la réunion, l'élu a expliqué qu'il avait à "condamner le modus operandi de ces messieurs qui ne peuvent se substituer aux institutions, qu'elles soient communales ou étatiques".

Il a rappelé que seul le port de signes ostentatoires religieux chez les enseignants et chez les élèves était proscrit à l'école. "L'Ecole est un lieu qui doit conserver son caractère républicain et universel où doit se construire la cohésion sociale. Aussi nos enfants doivent être préservés de toute stigmatisation et de toute idéologie religieuse ou politique", poursuit le communiqué.
© France 3 Corse ViaStella
© France 3 Corse ViaStella
© France 3 Corse ViaStella
© France 3 Corse ViaStella
Le maire de Bonifacio a également rassuré l'assistance dans un discours prônant le vivre ensemble. Il a démenti toutes les rumeurs qui circulaient autour de l'instauration de menus halal à la cantine de l'école et réaffirmé sa volonté de défendre une "laïcité de combat".

Enfin, l'édile s'est prononcé en faveur d'un "islam de France" avec un droit de regard de la part des autorités sur qui prêche quoi. Il s'est par ailleurs déclaré favorable à la création d'un lieu de culte musulman à Bonifacio.

Sur le même sujet

Corse : signature de la 4e convention tripartite entre l’État, la collectivité et l’université 

Les + Lus