Corse-du-Sud : trente obus de la Seconde Guerre mondiale découverts par des plongeurs

Trente obus datant probablement de la Seconde Guerre mondiale ont été découverts par des plongeurs à une profondeur de 5 à 10 mètres, à proximité de la Pointe de Campomoro, en Corse-du-Sud.

A Belvédère-Campomoro, en Corse-du-Sud, des plonguers ont découvert des obus de la Seconde Guerre mondiale situés entre 5 et 10 m de profondeur. Les obus sont en cours de neutralisation par les plongeurs-démineurs de la Marine nationale.
A Belvédère-Campomoro, en Corse-du-Sud, des plonguers ont découvert des obus de la Seconde Guerre mondiale situés entre 5 et 10 m de profondeur. Les obus sont en cours de neutralisation par les plongeurs-démineurs de la Marine nationale. © Préfecture maritime de Méditerrannée
La Marine Nationale intervient ces mercredi et jeudi pour neutraliser trente obus découverts par des plongeurs au large de la Pointe de Campomoro en Corse-du-Sud.

La Préfecture maritime de Méditerranée, qui assure le contrôle opérationnel de l’opération, assure que l’impact est minime sur la faune et les fonds marins. L’opération, qui consiste pour les démineurs-plongeurs de la Marine Nationale a les faire exploser, va être menée au large.

Sur la carte ci-dessous partagée par la Préfecture maritime de Méditerranée, le point bleu et rouge indique la zone où ces armes, datant probablement de la Seconde Guerre mondiale ont été découvertes. La zone cerclée de vert indique la zone où les obus seront neutralisés. La baignade, la plongée sous-marine, la navigation et le mouillage sont interdits dans ces zones durant la durée de l’opération.
Les obus étant accessibles pour les plongeurs, découverts entre 5 et 10 mètres de profondeur, ils présentaient un danger pour la vie humaine.
Que faire si vous découvrez des munitions historiques lors d'une plongée ?
-Signaler immédiatement la découverte de l’engin suspect en prévenant le CROSS MED (tél : 196 – VHF canal 16), ou les sémaphores, les capitaineries, les gendarmeries les plus proches. Ces derniers relayeront l’information au Centre Opérationnel de la Marine à Toulon (COM Toulon) puis vous mettront en relation avec le chef de mission du groupe des plongeurs démineurs.
Quelles règles de sécurité respecter ?
-Toujours considérer l’engin comme dangereux
-Ne pas manipuler
- Ne pas donner de choc sur l’engin
- Si possible faire un balisage à proximité de l’engin
-  Si possible prendre des photos avec un objet à côté pour donner l’échelle 
-  Relever un point GPS.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
seconde guerre mondiale culture histoire mer nature