Corse : les contraintes liées au Covid-19 peuvent-elles affecter les marchés de Noël ?

Le marché d'Ajaccio est inauguré ce samedi 27 novembre place du diamant. Les nouvelles mesures sanitaires imposent des changements, à quelques jours des ouvertures d'autres marchés, à Bastia ou Corte.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Des petits chalets en bois, du vin chaud, des santons à vendre, une patinoire et… des masques sur les visages, des barrières à l'entrée, des contrôleurs de pass. Cette année, Covid-19 oblige, l'image d'Epinal du marché de Noël d'Ajaccio a légèrement changé. Deux jours avant l'inauguration ce samedi 27 novembre, Olivier Véran le ministre de la Santé annonçait que port du masque et pass sanitaires seraient obligatoires sur les marchés de Noël, y compris en extérieur.

Des mesures confirmées par les Préfectures de Haute-Corse et de Corse-du-Sud vendredi, à qui il revenait de mettre en application ces prescriptions.

Pour la mairie d'Ajaccio, il n'était pas question de renoncer au marché de Noël, déjà annulé l'an dernier pour des raisons sanitaires : "Nous avons dû poser des barrières avec des personnes qui surveillent les entrées, pour vérifier que tout le monde est muni du pass, détaille Laurent Marcangeli, maire d'Ajaccio. Nous avions initialement prévu deux sites un sur la place Foch et un sur la place du diamant mais la Préfecture nous a demandé de tout centraliser place du diamant pour des raisons sanitaires."

"Personne au comptoir, on ne sert que les gens à table", a reçu comme consigne Laurent Mura, restaurateur sur le marché, qui propose notamment des dégustations d'huîtres. Malgré les contraintes, il veut rester "positif" et espère que les clients viendront profiter du marché.

En tout, ce sont 45 chalets qui sont érigés là jusqu'au 22 janvier. Le marché de Mezzavia est annulé. D'autres animations prévues dans les quinze prochains jours à l'Espace diamant n'auront pas lieu, mais c'est en raison d'une fuite d'eau survenue dans le local technique vendredi, pas des mesures sanitaires.

Et ailleurs ?

A Bastia, le marché doit ouvrir le 15 décembre. Dans cette ville, l'enjeu est aussi de taille, après le "raté" de la grande roue en 2020. La mairie, qui organise l'événement, tiendra une conférence de presse le mardi 30 novembre, elle ne souhaite pas communiquer avant cette date.

"De toute façon, on a prévu de mettre en place les mesures sanitaires", explique pour sa part Catherine Acquaviva, qui organise le marché de Corte avec la Fédération des associations des commerçants et artisans de Corte. Pour elle, il n'y a pas de grand changement de programme car le marché doit a priori se tenir dans un espace clos, sous chapiteau, les 17 et 18 décembre. "A partir du 19 décembre nous avons prévu des animations pour les enfants sous chapiteau, détaille-t-elle. Le pass sanitaire sera exigé à l'entrée, le port du masque pour les parents et grands enfants sera obligatoire et du gel sera proposé à l'entrée. On fera peut-être plus attention que d'habitude mais nous avions déjà prévu de tout désinfecter au fur et à mesure de l'événement."

Des marchés de Noël sont prévus en Corse Aléria, Prunelli-di-Fiumorbo, Solenzara, Oletta ou Ghisonaccia. Pour l'heure, aucun n'a communiqué sur une possible annulation.