La venue du polémiste Dieudonné en Corse pour y présenter son spectacle 'L'Emancipation", n'est pas du tout au goût des maires de Porto-Vecchio et d'Ajaccio qui tentent de faire annuler les représentations prévues.
 

Jugé "antisémite", l'humoriste n'est pas le bienvenu en Corse. Dieudonné doit s'y produire les 15 et 16 juillet pour son spectacle L'Émancipation, mais les maires de Porto-Vecchio et d'Ajaccio, où les représentations sont prévues, comptent bien user de leurs pouvoirs de police pour l'interdire.

"J’ai pris connaissance sur les réseaux sociaux que l’artiste antisémite Dieudonné, condamné à plusieurs reprises pour ses propos allant jusqu’au négationnisme, entendait se produire dans la région de Porto Vecchio le 15 juillet prochain. En vertu des pouvoirs de police qui me sont conférés, j’entends demander l’interdiction de ce spectacle", a indiqué Georges Mela sur son compte facebook.
 La réponse de l'intéressé ne s'est pas faite attendre, republiant le message du maire de Porto-Vecchio sur sa page facebook, non sans oublier au détour de copieusement l'insulter. Au passage, Dieudonné signale être toujours à la recherche d'un terrain pour accueillir son spectacle.
 Tout comme Georges Mela, le maire d'Ajaccio Laurent Marcangeli a fait part de son refus de laisser Dieudonné jouer son spectacle sur sa commune.

Les deux élus ont obtenu le soutien de l'édile de Bonifacio, Jean-Charles Orsucci, ainsi que du président de l'Agence de développement économique de la Corse (ADEC). "Nous ne voulons pas de Dieudonné et de ses délires antisémites sur notre terre", écrit Jean-Christophe Angelini dans un tweet.