Elections législatives : pour Michel Mozziconacci, tout sauf Marcangeli au second tour

Plus sur le thème :

Michel Mozziconacci annonce qu'il soutiendra Romain Colonna au second tour dans un communiqué publié ce mercredi 15 juin. Le radiologue ajaccien qui se présentait en "homme libre" avait bénéficié de 9.27% des suffrages exprimés au premier tour dans la 1ère circonscription de Corse-du-Sud

Il entendait jouer les trouble-fête au premier tour, il pourrait en faire de même au second.

Michel Mozziconacci a appelé à voter pour Romain Colonna dimanche prochain dans la première circonscription de Corse-du-Sud dans un communiqué publié ce mercredi 15 juin.

Le radiologue se présentait sans étiquette au premier tour des élections législatives "en homme libre" a-t-il plusieurs fois martelé. Très proche de la majorité présidentielle, sans être trop éloigné de la majorité territoriale "Avec Berthy (Berthy Leca, son suppléant), nous avons délivré un message d'équilibre entre les territoires ruraux et urbains, entre les jeunes et les anciens, et entre la Corse et Paris", il semble avoir tranché. Fort de ses 9,27% au premier tour.

"Politique dévastatrice"

Pour ce faire, il n'hésite pas à mener la charge à l'égard de Laurent Marcangeli, lui-même candidat pour la majorité présidentielle "il faut empêcher que s'exprime au niveau national une action politique dévastatrice comme celle que nous subissons tous au niveau de la ville et du grand Ajaccio depuis 2014". 

Cosigné par son suppléant, le communiqué attaque la politique menée par Edouard Philippe "une politique qui a fait fi du suffrage universel et qui n'a pas respecté les institutions, et la candidature d'un progressiste en la personne de Romain Colonna, mon, choix d'homme libre, de paix et bienveillant est apparu clair et sans ambiguïté : je voterai et j'appellerai à voter pour Romain Colonna tous ceux qui se reconnaissent dans ma démarche."

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité