• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : un concours d’architecture pour réhabiliter une friche industrielle

Mercredi, à Ajaccio, s’est tenue la première étape d'un concours d'architecture. Il vise à réhabiliter un ancien garage automobile pour accueillir des start-ups et autres entreprises innovantes sur Internet. Un projet ambitieux mené par l'entreprise Campus Plex.

Par France 3 Corse ViaStella

Le décor fait froid dans le dos : murs décrépis, capharnaüm improbable. La nature a même repris ses droits dans cet ancien garage désaffecté du cœur d'Ajaccio.

L'ambition de Campus Plex, un espace de coworking qui accueille des start-ups, est de réhabiliter les lieux. L'originalité du projet : être lancé sous forme de concours.

Sur de nombreuses réponses, cinq cabinets d'architectes ont été retenus. « On est passionné de design et d’architecture et on a trouvé que c’était une façon intéressante de faire partager notre projet à travers les jeunes architectes corses », explique Sébastien Simoni, fondateur de CampusPlex.



750 mètres carrés


Le chantier est de taille. 750 mètres carrés qui abriteront 80 postes de travail, pour un coût d' 1,6 million d'euros. Le challenge motive les jeunes architectes retenus. « On est assez impressionné d’avoir un tel bâtiment à Ajaccio. On voit qu’il y a une voûte en béton qui est quand même assez remarquable. C’est une chance de pouvoir intervenir sur ce genre de bâtiment », estime Michel de Rocca Serra de l’agence Orma Architettura.

Un défi architectural, mais aussi une future vitrine pour la ville. « Il y aura un gros boulot. Par contre, c’est vrai que ce sera idéal comme site et c’est une chance. Parce qu’ils veulent conserver le site, conserver ce patrimoine industriel. Du moins, c’est ce qu’on ressent. Et c’est une chance aussi pour Ajaccio », indique Mathieu Biscaldi de Agence Alba.

Il va falloir réfléchir vite. Les projets doivent être remis au 13 juin. Le vainqueur sera connu une le 20. Les jeunes architectes vont devoir mettre les bouchées doubles.


Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus