• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : L’établissement d’aide par le travail, U Licettu, veut rouvrir au plus vite

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Malgré l'incendie criminel d’U Licettu, ce centre spécialisé d'insertion par le travail pour les personnes handicapées, poursuit son activité. Les salariés participent à la remise en ordre du site. Certaines activités sont transférées dans d'autres bâtiments. Un appel aux dons a été lancé.

Par France 3 Corse ViaStella

Rouvrir au plus vite. C'est l'objectif que s'est fixé la direction du restaurant U Licettu. Dans la nuit de vendredi à samedi, deux individus ont incendié la structure sous le regard des caméras de vidéosurveillance.

Constitué d'adulte souffrant de handicap, le personnel continue ses activités dans un autre site. En attendant le retour sur place. « La seule idée qui me vient aujourd’hui, mais on n’en est qu’au début, et c’est un coup financier extrêmement important. Mais à situation exceptionnelle, budget exceptionnel, là, je fais un appel aux personnes concernées, c’est de pouvoir installer une cuisine mobile pour produire les repas. Ce qui fait qu’on ne bouge pas les habitudes, mais il faut que ce soit adapté aux personnes en termes de surface. Et les équipes, avec les professionnels de cuisine vont pouvoir repartir et travailler comme avant », explique Laurence Licata, directrice d’U Licettu.

U Licettu est un Esat, un établissement spécialisé d'aide par le travail. Pour ce public fragile, un acte criminel est particulièrement déstabilisant. Un suivi psychologique a été mis en place.

« Je suis un vrai travailleur »


L'activité nettoyage de véhicule se poursuit comme avant. « Moi, je viens travailler le matin, j’ai mon bus, je viens ici, je fais les voitures. Je lave dedans et dehors, je fais le Karcher là-bas, ça me plaît. Je suis un vrai travailleur, comme il faut », indique Jean-Antoine.



La partie cuisine qui embauche 22 personnes est momentanément hébergée par l'Arsea, association régionale pour la sauvegarde de l'enfance et de l'adulte. Il a fallu se réadapter rapidement. « Il y a eu un feu et on m’a dirigé vers l’IME des Salines. Ce n’est pas compliqué parce que j’avais déjà intégré ce milieu et je connaissais quand même. C’est ce que je faisais là-haut », précise Jacques.

L'association Adapei 2a dispose d'un agrément de 219 places pour travailleurs handicapés. Un appel aux dons est lancé.



Sur le même sujet

Centre d’enfouissement de Prunelli di Fium’Orbu, dialogue de sourds

Les + Lus