• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Cocktails Molotov contre le commissariat d’Ajaccio : le mineur reste en détention

Illustration - Le girophare d'une voiture de police devant l'entrée du commissariat d'Ajaccio (Corse du Sud). / © FTVIASTELLA
Illustration - Le girophare d'une voiture de police devant l'entrée du commissariat d'Ajaccio (Corse du Sud). / © FTVIASTELLA

La demande de remise en liberté du mineur interpellé après les jets de cocktails Molotov sur le commissariat d'Ajaccio a été refusée. Il reste détenu à la maison d'arrêt de Borgo.

Par France 3 Corse ViaStella

Le mineur avait déposé une demande de remise en liberté. Elle a été examinée le 22 mars par la Chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Bastia. Une demande qui a été refusée.

Dans la nuit du 9 au 10 mars dernier, une dizaine de jeunes au visage masqué avaient lancé des cocktails Molotov contre le commissariat d’Ajaccio. Un policier, sorti du commissariat lors de l’attaque, avait été visé sans être blessé.


Les assaillants avaient pris la fuite, mais un lycéen a été interpellé. En garde à vue, il a reconnu sa participation aux faits, sauf concernant le tir sur le policier. Il a dit regretter son acte.

Il a été mis en examen pour "dégradations en bande organisée par substance explosive et association de malfaiteurs en vue de commettre un crime". Il est détenu dans la maison d’arrêt de Borgo suite au refus de sa demande de remise en liberté.

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus