• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corsica Innova : des Start-up insulaires en quête de financements

L'appel à projet Corsica Innova concerne les jeunes chefs d’entreprise en quête de financement à l’initiative d’une idée innovante et convaincante. Un fonds d'investissement veut renouveler son engagement auprès d'entrepreneurs. C'est la deuxième édition de ce type d'action.

Par France 3 Corse ViaStella

Les idées sont variées, mais l'objectif est le même : trouver des financements pour développer leurs Start Up. Tous ont postulé à l'appel à projets Corsica Innova. C'est le cas de Cyril, fondateur d'LSee.

Un capteur et une application capable d'analyser votre métabolisme. « Ca fait maintenant trois ans qu’on a créé la société et on a le choix entre faire de l’autofinancement, on continue à se développer de façon autonome, ou faire entrer un fond d’investissement. C’était l’opportunité de rencontre le fonds ACG », indique Cyril Torre, fondateur LSee.

Cette Start Up bénéficiera-t-elle d'une levée de fonds ? Seules les plus convaincantes seront sélectionnées par ACG Management. Une entreprise spécialisée dans l'investissement des PME.

« Quand une entreprise avance elle a besoin de financement. Ce financement pour ces Start-up aujourd’hui, c’est du fonds propre. Le fonds propre, ce n’est pas un prêt, c’est de l’argent qui arrive directement au capital d’une société qui va permettre de financer les emplois, de financer la recherche », explique Jean Savelli, responsable d'affaires ACG Management.

Insularité, motivation, cohérence


Pour en bénéficier, les entreprises doivent répondre à plusieurs critères : elles doivent notamment être basées en Corse, présenter des entrepreneurs motivés ou encore un projet cohérent avec le marché.



Des conditions que remplissait Icare et sa bague connectée capable de remplacer une carte bleue ou des clés de voiture. La Start Up fait partie des deux entreprises à avoir bénéficié de l'initiative Corsica Innova lors de sa première édition.

« On a pu générer une dizaine d’emplois. On fait travailler des Corses donc on est encore plus contents. Au final, on renforce les partenariats qu’on a que ce soit en France ou à l’étranger. C’est vraiment un coup d’accélérateur dont on a pu bénéficier grâce à ACG sans lequel on ne serait pas là aujourd’hui », explique Fabien Raiola, fondateur d'Icare Technologies

L'an dernier 22 Start Up avaient postulé à l'appel à projet Corsica Innova. Mercredi, elles étaient une trentaine présentes. Les candidatures restent ouvertes jusqu'au 25 février.


Sur le même sujet

Corse : signature de la 4e convention tripartite entre l’État, la collectivité et l’université 

Les + Lus