Face aux écobuages, Afa propose un service de broyage des déchets verts

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella
durée de la vidéo: 02 min 08
Face aux écobuages, Afa propose un service de broyage des déchets verts ©France 3 Corse ViaStella

La pollution atmosphérique ne concerne pas que les grandes villes. L’écobuage, cette pratique qui consiste à faire brûler les déchets, est responsable d’une partie de cette pollution. Pour y faire face, la commune d’Afa propose un service de broyage des déchets organiques.

C’est une pratique ancestrale : brûler ses déchets dans la nature. Cette pratique est une des causes de la pollution atmosphérique. Pour tenter d’y faire face, la commune d’Afa a décidé de mettre en place une initiative : le broyage des déchets verts.

« Le conseil municipal a décidé de faire l’acquisition d’un broyeur qui nous a quand-même coûté 20.000 euros. Désormais, on va le mettre à disposition de la population. On a fait cela par quartier, et on va intervenir généralement les lundis », explique le maire, Pascal Miniconi.


Initiative soutenue


Des habitants enthousiastes, car conscients de la pollution de l'air, même à la campagne. L'exécutif de Corse et l'Etat sont prêts à aider financièrement les communes qui suivraient cette expérience.

« Il faut savoir que 50 kg de déchets organiques, lorsque c’est brûlé, cela équivaut à la pollution émise par une voiture diesiel qui aurait roulé pendant 6.000 km, donc c’est énorme », affirme Fabienne Giovannini, présidente de l'Agence d'aménagement et d'urbanisme.

Le centre permanent d'initiative à l'environnement incite les habitants à récupérer ces copeaux pour pailler les plantations. Sinon, la municipalité récupérera ces déchets. 


Limiter les émissions des bateaux


Les particuliers installés en péri-urbain sont ainsi invités à réduire les écobuages. En centre-ville, dans les ports, les compagnies maritimes devraient, elles, bientôt avoir à limiter les émissions des bateaux.


Fournir de l'électricité aux bateaux à quai pour qu'ils coupent leurs moteurs, améliorer la desserte des bus pour réduire le trafic automobile, autant de solutions attendues pour respirer mieux.