Face aux écobuages, Afa propose un service de broyage des déchets verts

Face aux écobuages, Afa propose un service de broyage des déchets verts
La pollution atmosphérique ne concerne pas que les grandes villes. L’écobuage, cette pratique qui consiste à faire bruler les déchets dans la nature, est responsable d’une partie de cette pollution. Pour y faire face, la commune d’Afa propose un service de broyage des déchets organiques. / Pascal Miniconi, Maire d'Afa; Fabienne Giovannini, Présidente de l'Agence d'aménagement et d'urbanisme; François Alfonsi, Président Qualit'Air Corse; Jean-Luc Savelli; Directeur Qualit'Air Corse - France 3 Corse ViaStella - GIULIANI Marie-France, ROMBALDI FK., BURESI Véronique

La pollution atmosphérique ne concerne pas que les grandes villes. L’écobuage, cette pratique qui consiste à faire brûler les déchets, est responsable d’une partie de cette pollution. Pour y faire face, la commune d’Afa propose un service de broyage des déchets organiques.

Par France 3 Corse ViaStella

C’est une pratique ancestrale : brûler ses déchets dans la nature. Cette pratique est une des causes de la pollution atmosphérique. Pour tenter d’y faire face, la commune d’Afa a décidé de mettre en place une initiative : le broyage des déchets verts.

« Le conseil municipal a décidé de faire l’acquisition d’un broyeur qui nous a quand-même coûté 20.000 euros. Désormais, on va le mettre à disposition de la population. On a fait cela par quartier, et on va intervenir généralement les lundis », explique le maire, Pascal Miniconi.


Initiative soutenue


Des habitants enthousiastes, car conscients de la pollution de l'air, même à la campagne. L'exécutif de Corse et l'Etat sont prêts à aider financièrement les communes qui suivraient cette expérience.

« Il faut savoir que 50 kg de déchets organiques, lorsque c’est brûlé, cela équivaut à la pollution émise par une voiture diesiel qui aurait roulé pendant 6.000 km, donc c’est énorme », affirme Fabienne Giovannini, présidente de l'Agence d'aménagement et d'urbanisme.

Le centre permanent d'initiative à l'environnement incite les habitants à récupérer ces copeaux pour pailler les plantations. Sinon, la municipalité récupérera ces déchets. 


Limiter les émissions des bateaux


Les particuliers installés en péri-urbain sont ainsi invités à réduire les écobuages. En centre-ville, dans les ports, les compagnies maritimes devraient, elles, bientôt avoir à limiter les émissions des bateaux.


Fournir de l'électricité aux bateaux à quai pour qu'ils coupent leurs moteurs, améliorer la desserte des bus pour réduire le trafic automobile, autant de solutions attendues pour respirer mieux.

Sur le même sujet

Ajaccio : l’État annonce une nouvelle centrale thermique au gaz en 2023 

Les + Lus