• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Sport : découverte du Lam son vo dao dans l’unique club corse dédié à la discipline

Les arts martiaux vietnamiens sont en plein essor dans l’île. Plusieurs disciplines sont proposées en Corse, comme le Lam son vo dao. Séance d’initiation dans le seul et unique club de l'île à Ajaccio.

Par France 3 Corse ViaStella

Les jeunes élèves du Lam son vo dao à Ajaccio son à l’écoute. Le maître de séance est en train d’indiquer les premiers rudiments de la discipline. Puis ils s’exécutent, un mini parcours d’échauffement avant la mise en place technique.

« Lam son vo dao est tout simplement un art martial traditionnel vietnamien qui emploie toutes les techniques poing et pied. Et on travaille énormément sur les sujets circulaires et les techniques de combat. C’est une école qui est vraiment traditionnelle, où on travaille à l’ancienne, on travaille sur des latéralités qui demandent plus de temps », indique Antoine Nieddu, président Lam Son Vo Dao Ajaccio. 

En clair le Lam son vo dao est l’art et la manière d’utiliser les armes naturelles du corps humain. Le club ajaccien regroupe une cinquantaine de licenciés, toutes catégories confondues.

Il a une particularité, c’est le seul et unique club insulaire. « On voudrait bien que ça se développe un petit peu plus parce que c’est vrai que sur l’île, c’est un petit peu compliqué. […] S’il y avait eu d’autres clubs ça permettrait d’avoir plus d’échanges, aussi sur notre façon de travailler », regrette Antoine Nieddu.

Lam son vo dao n’est pas un sport de combat

Le Lam son vo dao n’est pas un sport de combat. Au-delà de la technique, il recèle aussi une dimension morale. Mais dans la pratique, les deux sont indissociables. « Les positions sont bizarres, elles sont rigolotes, ça fait mal. Et les techniques sont rigolotes et elles sont faciles », livre une jeune adepte. « Le Lam son je le préfère parce que c’est gracieux. C’est un peu comme de la danse. Je trouve ça beau et je vais en faire jusqu’à ce que je devienne maître », témoigne un jeune garçon.




À l’instar des voisins karatékas, toute proportion gardée, le Lam son vo dao peut se targuer de présenter un bon bilan sportif. Depuis 10 ans, le club ajaccien collectionne les podiums nationaux. « On part régulièrement faire des compétitions sur le continent, dans les régions de Paris, Angers et Montpellier. À chaque fois, nos élèves font régulièrement des podiums que ce soit au niveau des enfants ou au niveau des ados adultes. À très haut niveau, en championnat de France, on a déjà eu des résultats comme champion de France et vice-champion de France », reprend le président du club. 

En attendant la suite, les adeptes du Lam son vo dao savourent un plaisir sans retenue. 



Sur le même sujet

Intervention Jean-Félix Acquaviva et Michel Castellani à l'Assemblée nationale 15-11

Les + Lus