• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Tir à l'arc : A Cargèse, la traditionnelle compétition de tir campagne

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Le Club Inseme Cargèse organisait dimanche 7 mai son traditionnel concours de tir campagne. Une épreuve à part dans le calendrier régional qui a attiré une soixantaine d'archers sur la presqu'île d'Omigna à Cargèse, en Corse-du-Sud.

Par France 3 Corse ViaStella

La presqu'île d'Omigna – Cargèse est le théâtre d'une compétition de tir à l'arc : le tir campagne, une épreuve en pleine nature. Elle se déroule sur terrain accidenté, découvert ou boisé. Et l'exercice consiste à tirer sur 12 ou 24 cibles à des distances connues et inconnues allant de 5 à 60 mètres.

"C'est du tir en campagne mais elle a cette distinction qui est reconnue par la Fédération internationale du tir à l'arc et qui permet d'obtenir, selon les scores, une distinction. C'est donc assez prisé par les participants de parcours", explique Marc-André Amadori, président du club Inseme Cargèse.

Tir à l'arc : A Cargèse, la traditionnelle compétition de tir campagne
Marc-André Amadori, président du club Inseme Cargèse; Jean-Pierre Argentel, archer au club de Lecci; Stefanu, membre des Arceri Mejlogu di Sassari - France 3 Corse ViaStella - Xavier Pierlovisi, Jacques-Paul Stefani, Fabien Bernardini

Le parcours en boucle peut faire entre 4 et 6 km sur un itinéraire balisé. Les pelotons formés de 4 archers démarrent sur une des stations du parcours et font un tour complet. Comme en salle ou sur un tir classique, le tir campagne requiert concentration, précision, équilibre, et beaucoup plus encore.

"Déjà de l'endurance physique, cela fait quand-même pas mal de cibles dans la campagne. Ce n'est pas simple. Puis les cibles, contrairement au tir en salle, où tout est plat, tout est bien agencé, là il y a des dévers, des montés, des descentes, des cibles de toutes les formes, toutes les tailles, ce n'est pas évident", raconte Jean-Pierre Argentel, archer au club de Lecci.

La compétition fêtait cette année sa 20e édition. 20 ans de sport mais aussi 20 ans de rencontres et d'échanges. Parmi les 60 concurrents en lice figurent une délégation venue spécialement de Sardsdaigne, les Arceri Mejlogu di Sassari.

"Nous sommes déjà venus avec un autre club sarde. L'endroit nous a plu, l'ambiance corse aussi y était excellente et c'est avec plaisir que nous venons depuis 3 ans participer à cette belle compétition", affirme Stefanu, membre de ce club.

Le tir campagne, une affaire de spécialistes, c'est certain. Le résultat final s'est joué à la flèche près. Les meilleurs insulaires ont obtenu leurs billets pour les championnats de France qui se dérouleront au mois d'août 2017.

Sur le même sujet

Corse : signature de la 4e convention tripartite entre l’État, la collectivité et l’université 

Les + Lus