Jeux Olympiques : Morhad Amdouni a rendez-vous sur la piste de Tokyo

Le grand défi de Morhad Amdouni commence ce vendredi 30 juillet. À 13h30, le spécialiste des courses de fond sera au départ du 10 000 mètres. L'objectif, rivaliser avec les meilleurs mondiaux.
Morhad Amdouni a terminé huitième aux Championnats du monde de semi-marathon en 2020
Morhad Amdouni a terminé huitième aux Championnats du monde de semi-marathon en 2020 © Sven Hoppe - MaxPPP

Vingt-cinq tours de piste, pour un total de 10 000 mètres à parcourir. Le programme de Morhad Amdouni est de taille ce vendredi 30 juillet à 13h30. Sur la piste de Tokyo, le Corse lance ses Jeux Olympiques officiellement. Il le répète depuis plusieurs semaines, il veut « aller vite », peu importe la concurrence. Et même si les conditions climatiques s'annoncent compliquées avec 27 degrés et 80% d'humidité.

Historiquement, le 10 000 mètres est dominé par Mohamed Farah (Grande-Bretagne), double champion olympique en titre, et les coureurs d'Afrique de l'Est. Depuis les Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996, treize des dix-huit médailles ont été remportées par un Kényan ou un Éthiopien. Cette année encore, les Africains ont dominé la saison de piste sur les meilleurs meetings mondiaux.

Troisième meilleur temps parmi les européens

La meilleure performance mondiale en 2021 est détenue par Jacob Kiplimo (Ouganda) en 26'33. C'est 50 secondes de mieux que le record personnel de Morhad Amdouni : 27'23. Mais « c’est une course de championnat », répond le Corse de 33 ans. « Cela devrait se courir logiquement moins vite », poursuit-il.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Morhad Amdouni (@morhad_amdouni)

Concrètement, lors des meetings, les courses sont emmenées sur des bases rapides pour battre des records. Aux Jeux Olympiques, le podium se joue parfois sur l'aspect tactique. Avec des derniers tours plus rapides pour faire la différence après une première partie de course plus lente. En 2012, le troisième finit en 27'31 et en 2004 en 27'22 par exemple. Des chronos synonymes de podium à portée de main de Morhad Amdouni.

Son record personnel (27'23) établi à Birmingham en juin, à la Coupe d'Europe de 10 000 mètres, prouve qu'il peut tenir des allures élevées. C'est le troisième meilleur temps parmi les engagés européens à Tokyo.

Morhad Amdouni, ici en tête, a remporté la Coupe d'Europe de 10 000 mètres en juin 2021.
Morhad Amdouni, ici en tête, a remporté la Coupe d'Europe de 10 000 mètres en juin 2021. © Martin Rickett / MaxPPP

Le marathon à suivre

L'exploit d'accrocher un podium doit envahir les pensées du natif de Porto-Vecchio. Mais peu importe son résultat ce vendredi sur 10 000 mètres, il devra se reconcentrer sur son deuxième objectif : le marathon le dimanche 8 août. Qualifié sur la distance reine des courses de fond, Morhad Amdouni tentera de suivre les meilleurs, sur le bitume cette fois.

Doubler les deux épreuves ne lui fait pas peur. « Tout est une question de mental », rétorque-t-il. En 2018, aux championnats d'Europe de Berlin, il avait réussi à enchaîner le 10 000m et le 5 000m avec brio en remportant l'or et le bronze.

Où suivre la course de Morhad Amdouni ?

Ce vendredi 30 juillet à 13h30 sur France 3.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
athlétisme sport jeux olympiques