Réfugiés syriens à Porto-Vecchio : le skipper allemand laissé libre

Publié le Mis à jour le
Écrit par P.S. ; A.A.
C'est à bord de ce voilier que 11 réfugiés ont été secourus mardi au large de Porto-Vecchio.
C'est à bord de ce voilier que 11 réfugiés ont été secourus mardi au large de Porto-Vecchio. © Paul Salort / FTV

Un navire transportant dix réfugiés syriens d’une même famille et un skipper allemand a été pris en charge dans la nuit de mardi à mercredi. Il a accosté vers minuit au port de commerce de Porto-Vecchio. Le skipper placé un temps en garde à vue a été laissé libre.

Dix syriens qui appartiendraient à une même famille ont débarqué vers minuit dans la nuit de mardi à mercredi au port de commerce de Porto-Vecchio.

L’alerte a été donnée autour de 21 heures par la Préfecture maritime de Méditerranée. Le voilier à bord duquel ils naviguaient aurait connu une avarie au large de la Corse.

A bord se trouvaient deux hommes, six femmes, dont une enceinte de sept mois et au moins deux enfants de 1 et 3 ans. Ils étaient accompagnés d'un skipper septuagénaire de nationalité allemande. 

D'après le maire de Porto-Vecchio, Jean-Christophe Angelini, ce serait le chef de famille, immigré à Berlin, qui aurait missionné le skipper pour qu'il aille récupérer le reste de la famille en Turquie. Ils devaient tous se rendre en Allemagne via Bormes-les-Mimosas (Var). C'est au retour de la Turquie que l'embarcation a connu des problèmes. 

Le skipper allemand a été placé, mercredi, en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Porto-Vecchio. Il a été interrogé sur les circonstances du voyage : a-t-il reçu de l'argent pour la traversée ? Sa version des faits a été confrontée à celle présentée par les autres passagers du navire. L'homme a été laissé libre, jeudi, sans autre suite judiciaire. Cependant, arrivant de Turquie, il doit respecter un isolement d'une semaine pour raison sanitaire. 

La famille syrienne a été priss en charge par les secours et services municipaux et portuaires. Les réfugiés ont été nourris et ont passé la nuit dans les locaux de la CCI pour répondre à des questions, comme le veut la procédure. Ils ont ensuite été conduits dans un hôtel de Porto-Vecchio au petit matin. Tous sont en bonne santé.

Le maire de Porto-Vecchio a réagi mercredi sur son compte Twitter : "Ce geste d’humanité, indispensable et naturel, a permis de soigner, nourrir et loger ces personnes. Merci aux services concernés pour leur réactivité et leur entier respect de la dignité humaine."

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.