• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Porto-Vecchio : inauguration de la crèche municipale Célestine

© Christian Giugliano/FTVIASTELLA
© Christian Giugliano/FTVIASTELLA

Porto-Vecchio s'est doté d'une nouvelle crèche municipale. Avec 85 places, ce nouvel équipement affiche déjà complet. Une installation qui satisfait le personnel, les parents et les enfants.

Par France 3 Corse ViaStella

Walid, Lina et Marc'Andria font partie des 85 bénéficiaires du nouvel équipement municipal de Porto-Vecchio. La crèche, ouverte en janvier, affiche déjà complète.



Elle remplace l'ancienne structure, qui ne répondait plus à la demande croissante. « Il y a toujours une forte demande. À l’origine elle était plus que communale, parce qu’elle était au-delà de la commune, rares étaient les communes limitrophes qui étaient équipées de crèches. Et aujourd’hui je crois qu’on a trouvé un rythme normal parce que dans un premier temps seuls seront privilégiés les enfants de Porto-Vecchio », indique Georges Mela, maire de Porto-Vecchio.

Cette crèche Inaugurée le 20 mars et dont les travaux ont duré quatre ans, a coûté quatre millions d'euros. Aux deux millions et demi d’euros apportés par la commune se sont ajoutés 950 000 euros de la caisse d’allocations familiales, 600 000 euros du département de la Corse-du-Sud et 400 000 euros de la collectivité territoriale.

33 agents communaux



La conception a été confiée à deux architectes locales. « On s’est dit que c’était une grande maison. Ce n’était pas un bâtiment public, ce n’était pas la crèche de Porto-Vecchio, c’était notre maison à tous pour les enfants. Les volumes sont venus assez naturellement », explique Isabelle Panzani, une des architectes. « On a mélangé les courbes, les droites, on a essayé de créer des volumes où les enfants se sentent bien, entourés », continue Sophie Blondeau la deuxième architecte.

33 agents communaux travaillent dans les 1 000 mètres carrés labellisés haute qualité environnementale. La plupart exerçaient déjà dans l'ancienne crèche. « C’est beaucoup plus agréable de travailler dans des locaux neufs, plus aérés, il y a beaucoup plus de lumière. Tout le monde vient plus volontiers. Même si on aime notre métier, c’est quand même plus agréable de travailler dans une structure toute neuve », explique, Yolande Cassin, auxiliaire de puériculture.

La structure a été baptisée « Célestine » en hommage à la plus célèbre sage-femme de la commune. Célestine Mondoloni a fait naître des générations de Porto-Vecchiais, maire compris.


Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus