Cet article date de plus de 7 ans

Près de 200 passagers bloqués à l'aéroport d'Ajaccio

Ils devaient s'envoler vers Nantes et Bordeaux via la compagnie low cost Volotea. Leurs avions ne sont jamais partis, à cause de problèmes techniques. Les 183 passagers ont dû dormir à l'aéroport d'Ajaccio. Certains sur des matelas, sans eau ni nourriture.  
Un problème d'huile pour l'un, un problème de feu de signalisation pour l'autre. Deux soucis techniques isolés sur deux avions en partance pour Nantes et Bordeaux. Des vols via la compagnie aérienne à bas prix Volotea. Sauf que, il s'agissait des deux derniers voyages, prévus vers minuit. 

Les 183 passagers ont appris qu'ils ne partiraient jamais sur le tarmac de l'aéroport, au moment d'embarquer. Impossible de contacter la compagnie, les comptoirs étaient fermés. 

Le personnel de l'aéroport leur a fourni des matelas gonflables, mais pas en nombre suffisant. Seule une centaine de personnes a pu "dormir"  au premier étage.






On ne leur a en revanche distribué ni eau, ni nourriture. Inutile de dire que le réveil a été brutal.

Les passagers ont pu finalement prendre de nouveaux billets pour repartir vers 13 heures. 

Reportage Florence Antomarchi, Christelle Nicolas : 

durée de la vidéo: 02 min 07
Des annulations de vols chez Volotea


 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société