• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Énergies renouvelables : un camping de Campomoro se chauffe grâce à l’hydromaréthermie

Découverte d'une innovation utilisant la chaleur accumulée par la mer en surface. L'hydromaréthermie permet de se chauffer, mais aussi de climatiser des habitations. Le système, développé par un bureau d'étude à Campomoro, près de Propriano, est testé sur un camping.

Par France 3 Corse ViaStella

À Campomoro, un ingénieur voit la mer comme un immense panneau solaire et la surface de l’eau comme un accumulateur d’énergie. Il a imaginé un système de sonde qui récupère la chaleur accumulée l’eau marine sous la plage.

Au bord de l’eau Franck-Antoine Peretti, Développeur de systèmes hydromaréthermiques, explique : « C’est ici que sont enfouis les reconcentrateurs d’énergie. Nous avons la mer qui nous amène cette énergie thermique. Nous sommes à peu près à cinq mètres de profondeur à cet endroit-là. Et on vient se charger et reconcentrer cette énergie thermique apportée par le rayonnement solaire dans la couche de surface de la mer. »

La deuxième étape se joue dans le local technique. Plein de tuyaux y arrivent de la plage. C’est ici que va être dispatchée de l’eau à différentes températures. « Une partie est utilisée directement pour les installations et une partie nécessite d’être traitée un peu plus chaud ou un peu plus froid. Elle passe par ces machines et au final part dans les réseaux de distribution qui vont acheminer le chauffage et la climatisation au pied de chaque bâtiment pour un usage final », précise Franck-Antoine Peretti.




Classique 


Dans un camping de la commune, le propriétaire joue le jeu de cette expérimentation depuis quatre ans. Dans les bungalows équipés, il n’y a plus de ballons d’eau chaude et plus de climatisation classique. « La clim est branchée sur le système, il n’y a pas de moteur apparent puisqu’on est en gainable et tout est branché sur le système maréthermique », indique André Colonna d'Istria.

Un tiers des 90 logements de ce camp de vacances est branché sur la maréthermie et ainsi débranché du circuit électrique. La différence entre les deux systèmes a été précisément calculée. « Sur une moyenne de cinq semaines, entre un bungalow standard et un bungalow équipé de maréthermie, on était entre 3 kW sur un bungalow équipé de maréthermie et 14 kW sur un bungalow classique avec un ballon et une climatisation classique », reprend André Colonna d’Istria.

La même innovation sur des bâtiments bien isolés, en vrai bois ou en terre crue, serait presque le rêve pour la planète. En Corse, en 20 ans, les pointes de consommation électrique en été ont doublé passant de 200 MW à 400 MW. C’est là tout l’enjeu.




A lire aussi

Sur le même sujet

Corsica Paddle Trophy - Du 11 au 15 octobre

Les + Lus