Tempête Fabien : installation d’un comité de suivi en Corse

La tempête Fabien a frappé la Corse il y a 15 jours et a fait de nombreux dégâts. Ainsi, un comité de suivi a été installé, vendredi 3 janvier, par la préfète de Corse et les maires des communes impactées. L’objectif : tirer des conclusions et se préparer en cas de récidive climatique.

La tempête Fabien a frappé la Corse il y a 15 jours.
La tempête Fabien a frappé la Corse il y a 15 jours. © Pascal Pochard-Casabianca / AFP
Tirer des conclusions et se préparer en cas de récidive climatique. Voici l’objectif du comité de suivi installé, vendredi 3 janvier, par Josiane Chevalier, préfète de Corse, et les maires des communes impactées par la tempête Fabien il y a 15 jours. 

 

Si les intempéries n’ont fait aucune victime, les dégâts sont considérables, même s’ils ne sont toujours pas chiffrés. « Si la gestion de crise est gérée en quelques jours, la phase de réparation, surtout lorsqu’il y a eu une crise aussi exceptionnelle, cumulant plusieurs phénomène, les dégâts sont importants et on voit bien que cette phase de réparation va durer des semaines, voire des mois, pour les chantiers les plus importants à conduire », explique la préfète de Corse. 
 

300.000 euros pour les travaux d’urgence

 

Parmi les mesures annoncées par Josiane Chevalier : le déblocage d'une première somme, 300.000 euros, pour procéder aux travaux d'urgence dans les communes rurales. Plus classique, la demande de reconnaissance de catastrophe naturelle.

​​​​​​​
Tempête Fabien : installation d’un comité de suivi en Corse


En Corse-du-Sud, 50 communes ont monté un dossier. L'arrêté devait être publié mi-janvier. Sur le moyen terme, deux autres problématiques seront traitées : d'abord l'épineuse question de l'entretien des cours d'eau, et son corollaire, l'urbanisation. Après la gestion de crise, place à la phase de retour d’expérience pour apprendre à gérer au mieux ces événements climatiques qui ne cessent de se répéter. 

 

La région ajaccienne a été particulièrement touchée par la tempête Fabien. À Ocana, la crue a tout ravagé sur son passage. À l’aéroport d’Ajaccio, la piste a été noyée sous les eaux pendant une semaine. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo urbanisme aménagement du territoire environnement