Un incendie détruit sept bateaux de plaisance dans le port de Sagone, en Corse-du-Sud

L'incendie s'est déclaré au coeur de la nuit, dans le petit port de Sagone. Les flammes se sont propagées rapidement, entraînant la destruction de sept bateaux. lL'incendie est vraisemblablement d'origine criminelle. Une enquête de flagrance a été ouverte.

Les dégâts sont considérables dans le port de Sagone.
Les dégâts sont considérables dans le port de Sagone. © FTV

Il est 3h42 quand les pompiers sont prévenus qu'un incendie s'est déclaré sur le port de Sagone. Une dizaine de sapeurs-pompiers se rend sur place, et maîtrise l'incendie. 

En quelques minutes, le temps que de se rendre sur place, les flammes ont détruit totalement quatre bateaux, qui ont coulé au fond du port. trois autres, fortement endommagés par le feu, sont sur le point de sombrer également, selon le SIS de Corse-du-Sud. 

L'incendie est parti d'un bateau d'une société de bateliers, et s'est propagé aux bateaux voisins. En tout quatre bateaux de trois compagnies de promenade en mer ont été détruits, ainsi qu'un bateau de plaisancier, et deux bateaux de pêcheur...

Le kiosque de l'une des compagnies a également été la proie des flammes. Selon ces premières constatations, l'incendie devrait être d'origine criminelle.

Les gendarmes de Vico et la section de recherche étaient sur les lieux, ce matin. Une enquête de flagrance a été ouverte, nous a confirmé Carine Greff, procureure de la République d'Ajaccio. Le motif : dégradation volontaire avec moyens dangereux

L'incendie est survenu dans la nuit du samedi au dimanche 13 juin.
L'incendie est survenu dans la nuit du samedi au dimanche 13 juin. © FTV

Corsica Libera a appelé à un rassemblement de soutien à 13h15 sur le port de Sagone : 

"Ces exactions, dont l’origine criminelle ne semble pas faire de doute à cette heure, s’ajoutent à la liste des pressions et violences que subit la société corse, dont aucune incantation, ni action de l’Etat dans notre pays ne nous ont jamais mis à l’abri, bien au contraire", déclare le mouvement nationaliste dans un communiqué. 

L'un des bateliers touchés, Christophe Versini, est un militant de Corsica Libera. 

Gilles Simeoni, le président de l'exécutif, a lui aussi fait connaître son soutien sur les réseaux sociaux. 

Pollution

Le gazole qui était contenu dans les réservoirs des embarcations s'est répandu dans le port, et un premier barrage flottant a été mis en place. Les bateaux anti-pollutions étant tous mobilisés sur la nappe d'hydrocarbures qui s'est répandue dans le sud de l'île, des bâches anti-pollution ont été acheminées depuis Ajaccio. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers