Corse GSM devient le premier opérateur 100 % insulaire

Publié le
Écrit par A.Altimare

Louis Antonini lance le premier opérateur insulaire : Corse GSM. Une création qui intervient quelques mois après l’annonce de la rupture du partenariat qui unissait l’entreprise à SFR depuis 25 ans. 

« Corse GSM devient le premier opérateur 100 % insulaire », lance fièrement Louis Antonini, gérant de la société.

Si, pour l’heure, seules « certaines lignes mobiles sont en phase de test », il affirme que « le lancement officiel au grand public est imminent ». Son objectif final : proposer tous les services mobiles et fixes « en Corse et dans le monde entier en s’appuyant sur le réseau Orange », précise Louis Antonini.

Une opération d’un coût de 7 millions d’euros que le gérant de Corse GSM compte déployer progressivement. « Nous allons commencer soft avec un employé dédié dans chaque boutique pour, à terme, transformer ces boutiques à 100 % », reprend-il.

Emplois sauvegardés et embauches en prévision

Ce choix se veut être une réponse à la résiliation du contrat exclusif qui unissait Corse GSM à SFR depuis 25 ans. Un partenariat qui prend fin en décembre prochain et que Louis Antonini a appris via courrier en janvier 2019. En cause selon Alain Weill, directeur général d’Altice France, dont dépend SFR : « un manque de garanties de la part du distributeur pour accompagner l’opérateur dans ses engagements et ses ambitions. »

Ainsi, l’avenir des 80 salariés, répartis dans les 13 boutiques du distributeur insulaire, restait incertain. Avec le lancement de son opérateur, Louis Antonini veut rassurer. « Tous les emplois et toutes les boutiques devraient être sauvegardés, nous prévoyons même des embauches », affirme-t-il.

Le plan sera officiellement présenté aux employés de Corse GSM dans la soirée.