Corse : mobilisation des lycéens en soutien aux "gilets jaunes"

Publié le Mis à jour le
Écrit par GB avec AFP / France 3 Corse ViaStella
03/12/2018 - L'accès au lycée Jean Nicoli a été entravé lundi matin par des lycéens en soutien au mouvement des "gilets jaunes"
03/12/2018 - L'accès au lycée Jean Nicoli a été entravé lundi matin par des lycéens en soutien au mouvement des "gilets jaunes" © FTVIASTELLA

A Bastia, des élèves ont bloqué lundi matin l'accès au lycée Jean Nicoli en soutien au mouvement des "gilets jaunes". 

En Corse, des lycéens ont bloqué lundi matin l'accès à deux lycées de Bastia en soutien au mouvement des gilets jaunes.

L'accès au lycée Jean Nicoli a été entravé lundi matin par des conteneurs à poubelles. A Sartène, des élèves ont perturbé les cours.

A Ajaccio, il n'y a pas eu d'action lycéenne, mais plusieurs radars ont été décorés ou peints pour être rendus inactifs, rapporte l'AFP.
 

Le dépôt du port de Fos-sur-Mer bloqué

Sur le continent, la mobilisation des "gilets jaunes" ne faiblit pas. Le dépôt du port pétrolier de Fos-sur-Mer était bloqué lundi matin par une cinquantaine de "gilets jaunes", rapporte la préfecture de police des Bouches-du-Rhône.

Ce blocage était toutefois critiqué jusqu'au sein du mouvement des "gilets jaunes".

"L'opération est pilotée en dehors de nous", a déclaré une des coordinatrices du mouvement en région Alpes-Côte-d'Azur qui regrette de manière plus générale "la récupération" de la protestation par des "éléments radicalisés".

Ce dépôt a été bloqué à plusieurs reprises depuis le début du mouvement des "gilets jaunes" et systématiquement débloqué par les forces de l'ordre.  
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.