Corse : Un diplôme universitaire de professeur de musique et chant traditionnels à la rentrée 2024

Une formation au diplôme d’État de professeur de musique et chant traditionnels de Corse verra le jour en septembre 2024 à l'Université de Corse. Un choix politique validé par l'Assemblée de Corse lors de la dernière session de décembre.

La musique traditionnelle s’est invitée à l’Assemblée de Corse.

Une paghjella pour symboliser l’enjeu d’une partie de la session : créer une préparation au diplôme d’État de professeur de musique et chant traditionnels de Corse.

Une formation qui verra le jour en septembre 2024. Elle devra former des artistes et créer une ressource de formateurs.

Politique culturelle

Objectif affiché par l’Exécutif de Corse : avoir une politique culturelle plus ambitieuse.

Favorable à cette future filière, le groupe Avanzemu a demandé qu’elle aille plus loin à terme, que former des futurs enseignants des conservatoires de musique.

La conseillère à l'Assemblée de Corse Josépha Giacometti-Piredda se questionne, elle, sur une éventuelle standardisation de la culture.

Des inquiétudes partagées aussi par le groupe de droite.

10 à 15 diplômés d’État en trois ans

Pour l’exécutif, ce diplôme permettra la sauvegarde du patrimoine immatériel de Corse et des acquis anciens ou plus contemporains.

Adoptée à l’unanimité, la préparation devra former un vivier de 10 à 15 futurs diplômés d’État en trois ans.

Condition sine qua non pour pouvoir enseigner dans les conservatoires.

Le reportage de Jean-Philippe Mattei, Lionel Luciani et Marion Fiamma :

durée de la vidéo : 00h02mn40s
Un diplôme universitaire de professeur de musique et chant traditionnels de Corse à la rentrée 2024 ©J.-P. MATTEI- L. LUCIANI - M. FIAMMA / FTV