Annonces d’Emmanuel Macron : les commerces pourront rouvrir dès ce samedi, les déplacements autorisés jusqu'à 20km

Le Président de la République a annoncé ce mardi les étapes du déconfinement à partir du 28 novembre. Les commerces et services à domicile sont autorisés à reprendre. Les attestations permettront de se déplacer dans un rayon de 20km. Les lieux de cultes pourront rouvrir sous conditions.
Allocution d'Emmanuel Macron sur l'allègement du confinement, le 24 novembre.
Allocution d'Emmanuel Macron sur l'allègement du confinement, le 24 novembre. © Alexandre MARCHI / Maxppp
Ce mardi soir, Emmanuel Macron a annoncé les premières étapes de l’allègement du confinement.

Dès ce samedi 28 novembre :

A partir du 15 décembre

"Si les objectifs sont atteints ", le confinement prendra fin :

A partir du 20 janvier :

"C’est autour du 20 janvier que nous pourrons alors prendre, si cela est possible, de nouvelles décisions d’ouverture. Si le nombre de contaminations demeure en dessous de 5 000 cas par jour les salles de sport et les restaurants pourront rouvrir, et le couvre-feu pourra être décalé", a expliqué le Président.

"Le pic de la seconde vague est passé"

Pour le Président de la République, le " pic de la seconde vague est passé ", " nos efforts, vos efforts ont payé ". Mais ils doivent être poursuivis. Le calendrier fixé pourra être modifié en fonction de l’évolution de l’épidémie. Il a promis une campagne de vaccination rapide et massive dès la fin décembre ou le début du mois de janvier :
"La vaccination doit se faire de manière claire et transparente en partageant à chaque étape toutes les informations. (...) Je ne rendrai pas la vaccination obligatoire. (...) Nous allons organiser une campagne de vaccination rapide et massive. "

Les aides aux entreprises fermées pourront être augmentées jusqu'à 20 % du chiffre d'affaires. Le Président a également promis une réponse dans "les prochains jours" pour les saisonniers, les précaires et les jeunes qui arrivent sur le marché du travail.
 
Revoir l'allocution d'Emmanuel Macron le 24 novembre



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société confinement déconfinement économie