Déjà affaibli, Christophe Guazzelli poursuit sa grève de la faim

Depuis son retour à la prison de Grasse le 25 juin dernier et suite à son hospitalisation le détenu corse, incarcéré pour trafic de drogue, poursuit sa grève de la faim pour dénoncer ses conditions d’incarcération.

Amaigri, affaibli Christophe Guazzelli, condamné à 10 ans de prison pour trafic de drogue et poursuivi pour le double homicide de Bastia-Poretta a retrouvé l'isolement, à la prison de Grasse

Apres une grève de la faim et de la soif et une hospitalisation, le jeune homme de 31 ans, désigné comme un des héritiers de la bande criminelle de la Brise de mer, esperait retrouver une détention normale après une promesse de l'administration pénitentiaire. 

"L'administration pénitentiaire s'est rendue compte de la légitimité de ses demandes. Elle a levé provisoirement l'isolement de Christophe Guazzelli pour finalement le rejeter en prison, à l'isolement, à la maison d'arrêt de Grasse sous pretexte que les ordres venaient d'en haut", explique Maître Christine D'Arrigo, avocate de Christophe Guazzelli. 

"Pourquoi sont ils revenus le lendemain pour lui dire que ce ne serait pas possible ?"

L'avocate de Christophe Guazzelli s'interroge sur les raisons de ce revirement de situation. L'administration pénitentiaire que nous avons tenté de joindre n'a pas répondu à nos questions. 

Dans une lettre ouverte envoyée à la presse, un proche de Christophe Guazzelli, Ange-Marie Michelosi, condamné comme lui pour trafic de stupéfiants et poursuivi également pour le double meurtre de Bastia-Proetta, apporte son soutien à Christophe Guazzelli et s'interroge. "Pourquoi sont ils revenus le lendemain pour lui dire que ce ne serait pas possible ?", écrit-il. 

Christophe Guazzelli et son frère Richard poursuivent leurs grève de la faim.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité