Coronavirus en Corse : le direct du mercredi 1er avril

L'unité dédiée au Covid-19 mise en place au centre de rééducation du Finosello, à Ajaccio / © Viastella
L'unité dédiée au Covid-19 mise en place au centre de rééducation du Finosello, à Ajaccio / © Viastella

Auditionné par les députés à l'Assemblée nationale, le premier ministre Edouard Philippe a évoqué la question du bac. En Corse, en homme âgé de 88 ans est décédé des suites du Covid-19 à l'hôpital d'Ajaccio. 13 contaminations supplémentaires ont été détectées sur l'ensemble de l'île. 

Par Sébastien Bonifay

► Pour retrouver le fil d'infos du mardi 31 mars :
 


Mercredi 1er avril 

FRANCE -20h20 "A l'échelon régional, le Grand-Est, la Bourgogne, l'Île-de-France, Les Hauts de France et la Corse connaissent une surmortalité", déclare Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, lors de son pint quotidien.

"A l'échelon départemental, 22 départements (17 dans les 5 régions les plus touchés) présentent des excès de mortalité par rapport à la mortalité attendue en semaine 12. En semaine 13, même signal pour 20 départements qui présentent déjà des excès de mortalité chez les plus de 65 ans. "

FRANCE -20h00 : Le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, tient son point quotidien sur l'épidémie. Il fait état des chiffres suivants :
 
509 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le dernier bilan de Jérôme Salomon. Depuis le 1er mars, 4 032 morts ont été comptabilisés dans les hôpitaux français.
 
24 639 personnes sont actuellement hospitalisées pour une infection à Covid-19, soit 1 882 de plus qu'au moment de son dernier bilan, mardi soir - et 167 en Outre-mer ; 
 
6 017 patients sont en situation grave avec des soins lourds, donc placés en service de réanimation. C'est 452 personnes de plus qu'hier (le dernier bilan quotidien était de 458 entrées en réanimation entre lundi et mardi).
 
Plus de 10 000 personnes sont sorties guéries après avoir été hospitalisées pour le Covid-19, dont plus de 1 000 dans les dernières 24 heures.

FRANCE -19h40 : "Nous sommes en train d'arriver cette semaine à une logique de 20 000 tests par jour", explique Edouard Philippe à propos des tests au Covid-19. Auditionné par les députés dans le cadre d'une mission d'information sur le coronavirus. La semaine dernière, la France menait environ 5000 tests par jour. Le gouvernement a dit vouloir augmenter progressivement le nombre de tests de dépistage du coronavirus pour atteindre une capacité de 50 000 réalisations hebdomadaires d'ici à avril.

Edouard Philippe déclare avoir demandé à ce que "toute personne capable de travailler au contact des gens fragiles dans nos campagnes" soit testée. "C'est une priorité, car les résidents des Ehpad sont les personnes les plus fragiles face à la menace virale." 

FRANCE -19h00 : "Il nous paraît délicat d'imaginer que l'on puisse faire comme si de rien n'était et imaginer que le bac 2020 se passerait dans des conditions normales, a expliqué le premier ministre Edouard Philippe devant l'Assemblée nationale. Je ne crois pas, au jour où nous parlons, qu'ils puissent passer cet examen dans des conditions normales, comme si de rien n'était. Il n'est pas raisonnable et cela, il faut donc étudier cette question. Et c'est ce qui est en train d'être fait par le ministre l'Education nationale. (...) plusieurs options, sont sur la table."

"Il est désormais acquis qu'il ne sera pas possible d'organiser dans les conditions normales le bac 2020", ajoute-t-il.

Sur la date de réouverture des établissement scolaires, Edouard Philippe évoque l'hypothèse d'une réouverture au début du mois de mai tout en précisant : "cette question est liée à la question générale du confinement et des conditions dans lesquelles pouvoir procéder à confinement."

FRANCE -18h00 : "Il est probable que nous ne nous acheminons pas vers un déconfinement qui serait général, absolu, en une fois et pour tout le monde", a prévenu ce mercredi Edouard Philippe. Le premier ministre est auditionné avec le ministre de la santé, Olivier Véran, par une trentaine de députés à l’Assemblée nationale dans le cadre d'une mission d’information, pour parler de "l’impact, de la gestion et des conséquences" de l’épidémie.

"Nous avons demandé à plusieurs équipes de travailler sur des hypothèses de déconfinement régionalisé ou dépendant de campagne de tests ou de classes d’âges, la discussion devra avoir lieu être présentée et discutée, prendre en compte des impératifs de santé et nous espérons pouvoir avancer sur le sujet et présenter des éléments dans les jours les semaines qui viennent de façon à pouvoir exposer et donner une perspective à nos concitoyens", explique Edouard Philippe.

CORSE- 17h40 : Un nouveau décès en milieu hospitalier a été enregistré à Ajaccio, un homme âgé de 88 ans. 

En tout, 23 personnes ont trouvé la mort à l'hôpital, le week-end dernier, en EHPAD.

300 personnes sont désormais positives au Covid-19 sur l'île. 
  • 71 cas positifs diagnostiqués au CH Bastia (+ 3) 
  • 229 cas positifs diagnostiqués au CH Ajaccio (+10)

Au centre hospitalier de Bastia :
7 patients hospitalisés confirmés Covid-19
1 patient en réanimation

Au centre hospitalier d’Ajaccio :
65 patients hospitalisés en secteur Covid-19 (cas avérés ou suspects)
23 patients en réanimation ou soins intensifs


CORSE - 16h32 : Vous pourrez consulter ci-dessous la fiche pratique que l'Agence Régionale de Santé a mis en circulation. Vous y trouverez toutes les indications pôur savoir quelle marche à suivre est la bonne par rapport à votre situation. 
 Des centres ambulatoires d’accueil pour les patients présentant des symptômes de Covid-19 ont été mis en place dans toute la Corse.

Ils accueillent sur rendez-vous les patients qui présentent des symptômes de la maladie. Dans la plupart des cas, c’est votre médecin traitant qui vous orientera vers un de ces centres. Pour plus de précision, consultez ci-dessus les recommandations de l’Agence régionale de santé.

Pour obtenir les numéros, sur la carte cliquez sur l’icône du centre Covid19 le plus proche de chez vous.

CORSE - 14h40 : La compagnie maritime La Méridionale va faire don de 40.000 euros pour venir en aide aux hôpitaux de Bastia et d'Ajaccio, alors que les établissements font face à un manque de moyens problématique. 


AJACCIO - 11h30 : Les supporters de l’AC Ajaccio regroupés au sein de l’association Orsi Ribelli, ont annoncé ce mercredi avoir récolté 62.590€ pour l'hôpital d'Ajaccio grâce à la participation de 1310 généreux donateurs.
 


MONDE - La crise du Covid-19 pourrait entraîner un risque de " pénurie alimentaire " sur le marché mondial, alertent les présidents de deux agences de l'Organisation des Nations unies (ONU) et de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) dans un communiqué commun.

Les trois organismes s'inquiètent notamment du "ralentissement de la circulation des travailleurs de l'industrie agricole et alimentaire" qui bloque de nombreuses agricultures occidentales, et des "retards aux frontières pour les containers" de marchandises, qui entraînent un "gâchis de produits périssables et une hausse du gaspillage alimentaire"

"C'est dans des périodes comme celles-ci que la coopération internationale est essentielle", soulignent-ils.
 
Semi-remorque au quai de chargement. / © Erick - Routier
Semi-remorque au quai de chargement. / © Erick - Routier


FRANCE - 11 heures : Le président de la République Emmanuel Macron communique sur les mesures de soutien aux entreprises et aux indépendants pendant la période de confinement. Le détail est à retrouver ici.


FRANCE - La première étape de la future commission d'enquête sur le coronavirus débute aujourd'hui, non pas à l'Assemblée nationale, mais par visioconférence, en raison du confinement. 

Une quarantaine de députés vont entendre le Premier ministre, Edouard Philippe, et son ministre de la Santé, Olivier Veran. 
La première audition se tiendra à 18 heures. 
 
Au programme, l'imprévoyance supposée du Gouvernement.
A travers de nombreuses questions sur, entre autres, le manque de masques de protection, de tests, de moyens pour les hôpitaux, ou la pénurie
de médicaments...



CORSE - 7h : L’agence régionale de santé a livré hier un nouveau bilan de l’épidémie de Covid-19 en Corse.
Et enregistré un nouveau décès, celui d'un homme de 92 ans, à Ajaccio. 
Ce qui porte le nombre de morts à 23.

22 en milieu hospitalier à 22 et 1 en EHPAD. 

Au 31 mars à 16 h, 287 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Corse.
68 cas positifs diagnostiqué au CH Bastia (+ 1 depuis lundi) 
219 cas positifs diagnostiqué au CH Ajaccio (+3)

Nombre d’hospitalisation Covid-19 :
  • Au centre hospitalier de Bastia :
          9 patients hospitalisés confirmés Covid-19
          1 patient en réanimation
  • Au centre hospitalier d’Ajaccio
          68 patients hospitalisés en secteur Covid-19 (cas avérés ou suspects)
          21 patients en réanimation ou soins intensifs

9 résidents sont positifs au Covid-19 dans 4 Ehpad de Corse.

(L’ARS rappelle que le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage en milieu hospitalier. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes les plus fragiles et des professionnels de santé pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète que partiellement la circulation du virus sur le territoire.)

Sur le même sujet

Les + Lus