[Documentaire] Témoignages inédits sur une page sombre de l'histoire de la Légion Etrangère en Corse

Près de 50 ans après, 3 anciens légionnaires passés par le camp disciplinaire de la Section d’Epreuve de la Légion Etrangère (SELE) de Corte racontent l’enfer qu’ils ont vécu : sévices, humiliations, tortures, viols… Luc Rosier, Daniel Potier et Michel Trouvain se sont confiés à Guy Beauché. Le réalisateur du film "Les larmes de la légion", rouvre le dossier avec ce documentaire choc à voir ce mercredi 24 mai à 20h45 sur ViaStella

L’ancien camp Saint-Jean de Corte est aujourd’hui un lieu paisible. Mais entre 1969 et 1976, près de 400 légionnaires y ont vécu l’enfer. C’est sur ce site qu’était installé la Section d’Epreuve de la Légion Etrangère, un camp disciplinaire où les déserteurs et les fortes têtes de la légion étaient punis. Officiellement, ils devaient "réaliser des travaux militaires et d’intérêt public".

"On n'avait pas le droit à l'eau dans la journée, donc moi je me mettais à quatre pattes et je buvais dans un trou comme un chien, ca les faisait rire !"

Daniel Pottier, envoyé à Corte à l’ouverture du camp de discipline en 1969.

Mais selon plusieurs témoignages, dès leur arrivée à la Section d’Epreuve ils étaient humiliés, torturés et violés par les cadres du camp. Ces hommes purgeaient des peines de 3 mois, mais certains y restèrent presque un an. Le chemin de croix (parcourir 1km en rampant sur un sol caillouteux), le frigo (dormir sur un sol gelé), la colline des hommes perdus (déplacer une colline haute de 6 mètres à l'aide d'un seau et d'une petite cuillère), des passages à tabac, l’aspirateur (nettoyer le sol en rampant et ramasser les déjections d'animaux avec la bouche), les viols… Les sévices imaginés par les responsables du camp semblent sans limite.

Près de 50 plus tard, Daniel Pottier, Luc Rosier et Michel Trouvain, 3 de ces anciens disciplinaires racontent ce qu’ils ont vécu dans le documentaire "Les larmes de la légion". Deux d’entre eux sont retournés sur le site. Ils revivent leur calvaire.
▶ Extrait : Michel, Luc et Daniel racontent l'enfer qu'ils ont vécu lors de leur passage à la Section d’Epreuve de la Légion Etrangère de Corte. 

durée de la vidéo : 00h02mn31s
Daniel Pottier, Luc Rosier et Michel Trouvain, 3 anciens disciplinaires de la Section d'Epreuve de la Légion étrangère de Corte livrent un témoignage poignant sur les sévices qu'ils ont subis. ©France 3 Corse ViaStella / Bonne pioche télévision / Storia Productions

Le 5 octobre 1976, la Section d’Epreuve est définitivement dissoute. La décision intervient quelques semaines après le double homicide de deux bergers à Bustanico (24 septembre 1976) commis par un légionnaire déserteur. La population demande le départ de la légion. Les regards se tournent alors vers la Section d’Epreuve, le meurtrier n’y avait pourtant pas séjourné. Lors d’une perquisition du camp, les gendarmes auraient découverts "une dizaine de squelettes blanchis à la chaux". Un procès interne aurait eu lieu mais aucune trace à ce jour. Personne ne sait quelles sanctions ont été rendues. Les anciens disciplinaires voudraient que soit enfin reconnu officiellement ce qu’ils ont vécu. L’armée n’a jamais admis que des violences et des tortures auraient été commises à la Section d’Epreuve.

"A doc ouvert", un éclairage sur le documentaire "Les larmes de la légion"

L'histoire racontée par les survivants de la Section d'Epreuve est bouleversante et suscite de nombreuses interrogations. Comment a-t-on pu garder le silence sur de telles atrocités ? Peut-il y avoir un procès après tant d'années ? Quels sont les enjeux d'un tel documentaire ? Pour apporter un éclairage sur "Les larmes de la légion", Stéphane Usciati reçoit le réalisateur Guy Beauché. Il raconte pourquoi et comment il a décidé de traiter de ce sujet. Il sera accompagné de Noël Kruslin, rédacteur en chef adjoint à Corse Matin, spécialiste du dossier. Il cherche depuis de nombreuses années des indices pour dénoncer ce qui, pour lui, est le plus grand dérapage qu'ait connu la légion. Enfin, Maitre Elodie Maumont, avocate spécialisée en droit militaire, nous explique ce que peuvent espérer ces témoins, un demi-siècle après les faits. 
▶ Interview : 3 questions à Guy Beauché, réalisateur du documentaire "Les larmes de la légion"

durée de la vidéo : 00h02mn10s
Interview de Guy Beauché, réalisateur du documentaire "Les larmes de la légion" ©France 3 Corse ViaStella

📺📱💻 Soirée spéciale "Les larmes de la légion", mercredi 24 mai sur ViaStella, le documentaire à 20h45, suivi par "A doc ouvert" à 21h45. Disponible en replay sur France.tv

"Les larmes de la légion", un documentaire inédit de 52 minutes ecrit et réalisé par Guy Beauché, une coproduction France 3 Corse ViaStella / Bonne Pioche Télévision / Storia Productions.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité