DOSSIER - Tout savoir sur le PADDUC

Ce jeudi, les élus de l'Assemblée de Corse vont voter définitivement le PADDUC. / © Pierre Murati - Maxppp
Ce jeudi, les élus de l'Assemblée de Corse vont voter définitivement le PADDUC. / © Pierre Murati - Maxppp

Le Plan d'Aménagement et de Développement Durable de la Corse sera examiné une dernière fois jeudi et vendredi à l'Assemblée de Corse avant d'être voté. Retour sur l'histoire et les enjeux de ce document attendu depuis plus de trente ans.

Par AM.

Il aura fallu 33 ans pour élaborer un plan qui permette de concilier aménagement et préservation des plus beaux paysages de Corse. Retour sur l’histoire du PADDUC.

1982 : Gaston Defferre donne à la première assemblée de Corse la possibilité d’élaborer un schéma d’aménagement. Une compétence qui relevait jusqu’alors de l’Etat. Mais ce document ne verra jamais le jour.

1988 : Pierre Joxe, Ministre de l’intérieur incite les élus à exercer leur compétence

1992 : Un schéma d’aménagement rédigé par l’Etat est finalement approuvé

2002 : la loi du 22 janvier confie à la collectivité de Corse la compétence d’élaborer le PADDUC. L’un des principaux enjeux est le bord de mer. Alors que l’exécutif annonce des allègements de la loi littoral, la mobilisation grandit contre le PADDUC.

15 juin 2009 : Coup de théâtre à l’Assemblée de Corse. Le PADDUC est retiré faute de consensus.

2010 : Changement de majorité à l’Assemblée de Corse. Le PADDUC est confié à Maria Guidicelli, conseillère exécutive.

2014 : Les nouvelles orientations du PADDUC sont présentées et détaillées. La droite dénonce un projet de non développement. Les associations de protection de l’environnement s’inquiètent du déclassement de certaines zones naturelles jusqu’à présent protégées. Les nationalistes, eux, craignent pour les espaces agricoles.

Novembre 2014 : le PADDUC est voté (38 voix pour sur 51)

Après une enquête publique, le PADDUC sera soumis à un ultime vote ce jeudi 1er octobre 2015.

Retour sur l'histoire du PADDUC
Reportage : Marie-Françoise Stefani, Françoise Labbé, Frédérique Barbolosi et Fabien Bernardini. Intervenants : Maria Guidicelli, Conseillère exécutive en charge du PADDUC.


Concilier préservation de l'environnement et développement économique. C'est l'un des enjeux du PADDUC. Tout au long des concertations, il s'agissait en particulier de définir des zones réservées à l'agriculture.

A ce sujet, les discussions n’ont pas toujours faciles, comme par exemple à Brando dans le Cap Corse :
 

Le PADDUC et l'agriculture
Reportage de Pierre Nicolas, Pascal Alessandri et Christophe Gineste. Intervenants : Benjamin Gilormini, Directeur délégué à l'Agence de l'Urbanisme de la Corse ; Dr Dominique Ricci, Maire de Brando ; Emile Rutily, 1er adjoint au maire de Sisco en charge du foncier ; Antonia Luciani, Chargée d'études à l'Agence de l'urbanisme de la Corse.


Maria Giudicelli est la conseillère exécutive chargée par Paul Giacobbi de préparer le PADDUC. Dès sa nomination elle annonce qu’elle souhaite un projet le plus partagé possible et qu´elle consultera la société civile politique, économique et associative.
Si certains élus estiment avoir été écoutés, d’autres dénoncent un manque d’information.

Explication de la « Méthode Guidicelli » :
 

PADDUC : explication des méthodes
Reportage : Anne-Marie Leccia, Pascal Alessandri, Anne-Laure Louche et Francia Rajanoarison. Intervenants : Michèle Salotti, Porte parole U Levante et collectif loi littoral ; Louis Charles Semidei, Maire UMP de Talasani ; Yannick Castelli, Maire PRG de Penta di Casinca ; Ange Pierre Vivoni, Maire de Sisco ; David Brusgioni, Maire sans etiquette de Centuri.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus