Territoriales 2021 : Jean-Antoine Giacomi, tête de liste de Forza Nova pour les élections

C'est une liste et un projet "souverainiste" qu'a présenté ce samedi 1er mai Jean-Antoine Giacomi, vice-président de Forza Nova, et candidat aux prochaines élections territoriales. Le jeune homme de 24 ans entend rassembler "des hommes et femmes de toutes  es tendances".

Jean-Antoine Giacomi se présente d'une mouvance "souverainiste".
Jean-Antoine Giacomi se présente d'une mouvance "souverainiste". © FTV

C’est à Prunu, petit village en Haute-Corse de moins de 200 habitants dont il est originaire, que Jean-Antoine Giacomi a choisi d’annoncer sa candidature aux élections territoriales, ce samedi 1er mai.

Un choix de lieu qui s’est imposé presque comme une évidence pour le vice-président du mouvement Forza Nova, qui se présente comme un défenseur du milieu rural.

Liste souverainiste

Ex-membre du Rassemblement national, Jean-Antoine Giacomi assure aujourd’hui en rejeter les idées pour leur "Parisianisme".

Le jeune homme ne se retrouve pas plus dans les différents courants nationalistes corses.

"On est dans un contexte électoral où les clivages ont complètement changé. Au niveau national on le voit, la droite, la gauche, cela n’existe plus, il y a une recomposition entre mondialistes, on va dire, et souverainistes. Les nationalistes sont aujourd’hui enfermés dans ce carcan mondialiste. Est-ce-qu’on peut alors vraiment toujours les considérer comme des nationalistes ?" s’interroge Jean-Antoine Giacomi.

De fait, affirme-t-il, "ce n’est pas une liste nationaliste que je vais mener. C’est une liste souverainiste, pour la Corse et pour les Corses."

Au-delà de ce qu'il appelle les souverainistes, Jean Antoine Giacomi souhaite rassembler autour de lui des hommes et des femmes de plusieurs tendances. "On rassemble le plus de monde possible. S’il y a des gens qui sont intéressés par notre démarche, et qui sont même de gauche, ils peuvent nous rejoindre", indique le candidat.

Il y a dans ces rangs des anciens gilets jaunes, mais aussi, bien sûr, des  militants de Forza Nova, dont la figure principale reste Filippo de Carlo. Ce dernier, président du parti, ne devrait néanmoins pas figurer sur la liste.

Territoriales 2021 : Jean-Antoine Giacomi, tête de liste de Forza Nova pour les élections

Gestion des déchets, insécurité, natalité

Plusieurs thèmes structurent le projet de Jean-Antoine Giacomi : parmi ceux-ci, la gestion des déchets, l’immigration, l’insécurité, la relance économique de l’après-Covid, "et un dossier très important en Corse, la natalité. Le solde naturel est négatif, alors que nous accueillons 6000 personnes par an. On peut légitimement se poser des questions".

Des idées qui se recoupent largement avec celles déjà défendues par le Rassemblement national. Il n’est pour autant pas question de rejoindre François Filoni, le candidat ajaccien soutenu par Marine le Pen, comme l’explique Michel Bruschini, candidat sur la liste Forza Nova : "[François Filoni], c’est quelqu’un qui s’est présenté communiste, après il était chez les Verts, puis à droite… Là, sur ses élections régionales, [sa] candidature m’a un peu étonné."

Ce samedi, lors de la présentation de sa liste, Jean-Antoine Giacomi a pu compter sur le soutien de son père, Charles Giacomi. Ce dernier avait obtenu 3,28 % des suffrages exprimés aux territoriales de 2017 sous l'étiquette du Front National.

Jean-Antoine Giacomi espère maintenant faire au moins aussi bien que lui en juin prochain. À 24 ans, il est à ce jour le plus jeune candidat en lice.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
elections territoriales politique élections régionales élections