• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Elections territoriales en Corse : Paul Giacobbi en meeting à L'Ile Rousse

07/11/15 - Le président du Conseil exécutif sortant Paul Giacobbi, tête de liste de "Prima a Corsica" en meeting à L'Ile Rousse / © QUENTIN CEZARD / FTVIASTELLA
07/11/15 - Le président du Conseil exécutif sortant Paul Giacobbi, tête de liste de "Prima a Corsica" en meeting à L'Ile Rousse / © QUENTIN CEZARD / FTVIASTELLA

A un mois du 1er tour des élections territoriales, c'est à L'Île Rousse en Balagne que Paul Giacobbi a réuni ses soutiens. Le président sortant de l'Exécutif était entouré de la plupart de ses colistiers pour dresser le bilan de sa mandature. Et fustiger au passage ses adversaires et les médias.

Par France 3 Corse ViaStella

"Quand je vois d'autres listes qui se présentent comme le renouveau avec exactement les mêmes et quelques changements d'ailleurs médiocre, je me dis: +je dois me tromper, je dois avoir la berlue+, et la presse qui vous dit c'est là le renouvellement et ici c'est la continuité".  

Le ton est donné par Paul Giacobbi. Le président de l'exécutif sortant et ses colistiers tirent à boulets rouges sur leurs adversaires principaux. En ligne de mire, le maire nationaliste de Bastia, Gilles Simeoni. Le candidat de Femu a Corsica pointe en tête des intentions de vote (18%) selon un sondage Opinion Way.

Pour répondre aux attaques de Gilles Simeoni portant sur le clientélisme, la conseillère municipale de L'Ile Rousse Marie Josèphe Capinielli évoque 14 créations d'emplois à la mairie de Bastia lors des deux derniers mois. Des attaques pour répondre aux attaques... Malgré cela, la liste Prima a Corsica en appelle au respect.

"Si on nous respecte, nous respecterons mais nous ne répondrons pas à certaines attaques sur le même ton que ceux qui font des orchestrations médiatiques et qui tentent d'instrumentaliser la justice dans le débat politique", déclare Paul-Marie Bartoli, 3ème de la liste "Prima a Corsica".

Mais ce meeting était aussi l'occasion de dresser le bilan de la mandature qui s'achève et de présenter un programme. Les succès du Padduc, de la co-officialité de la langue, du statut de résident et la mise en place de la collectivité unique ont été largement évoqués devant quelque 150 militants. 

A un mois du premier tour et dans une campagne assez tendue la liste Prima a Corsica continue sa tournée. Prochain meeting le 14 novembre à Corte.  

Reportage de Pierre Simonpoli, Quentin Cézard et Anne-Laure Louche
Territoriales : meeting de Paul Giacobbi à L'Ile Rousse


Sur le même sujet

Corse : signature de la 4e convention tripartite entre l’État, la collectivité et l’université 

Les + Lus