Cet article date de plus de 3 ans

Élections territoriales : Michel Barat ne se présente pas

L’ancien recteur de l’académie de Corse, pressenti un temps pour mener la liste la République en marche, a décidé de renoncer aux élections territoriales ce mercredi.
Archives - Michel Barat, ancien recteur de Corse
Archives - Michel Barat, ancien recteur de Corse © PIERRE ANTOINE FOURNIL / MAXPPP
Hécatombe dans les rangs de la gauche républicaine en vue des élections territoriales de décembre prochain.

Michel Barat, ancien recteur de l’académie de Corse, a annoncé ce mercredi qu’il renonce à se présenter. Selon lui, les positions de Jean-Charles Orsucci, tête de liste de la République en marche, ne sont pas claires et ne sont pas en adéquation avec la philosophie du président de la République.

"Je contaste que le côté gauche, Maria Guidicelli, a pris la même décision que moi. Je constate que le côté droit, Francis Giudici, fait un autre choix que la République en marche. Ils étaient tout les deux candidats aux législative pour la République en marche. Et moi qui suis plutôt un macroniste pur, je fais le même choix qu'eux", précise Michel Barat. 

durée de la vidéo: 03 min 23
Élections territoriales : Michel Barat ne se présente pas

Quelques jours avant, Jean Zuccarelli, Jean-Marc Venturi et Maria Guidicelli, membre du groupe dit « de Corte » qui rassemble les figures de la cette gauche ne s’associant pas à la liste menée par le maire de Bonifacio, avaient fait le même choix.

Tous ont notamment justifié leur décision par l’impossibilité de proposer un projet cohérent, en accord avec leurs sensibilités politiques.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
elections territoriales politique élections régionales 2021 élections