D'umani

Le samedi à 18h, de villes en villages, Célia Petroni va à la rencontre de ceux qui font vivre la Corse moderne : artistes, artisans, sportifs, acteurs associatifs… 
Logo de l'émission D'umani

D'umani Ajaccio “Grande et petites histoires”

Celia Petroni dans la réserve du musée Fesch, en train d'observer les toiles numérotées en attente de restauration / © CP
Celia Petroni dans la réserve du musée Fesch, en train d'observer les toiles numérotées en attente de restauration / © CP

Celia Petroni remonte le fil de l'Histoire pour découvrir les trésors d'Ajaccio, de l'incontournable Napoléon, aux nouveaux acteurs de la culture, de l'agriculture ou du sport. 

Par Celia Petroni

Revoir l'émission

Ajaccio labélisée “ville d’art et d’histoire” par le Ministère de la Culture, ça méritait bien une autorisation exceptionnelle pour passer la nuit au musée! Celia Petroni pousse les portes du musée Fesch pour une visite privée dans les allées consacrées à l’incroyable destinée du petit Ajaccien devenu Empereur, Napoléon. Suivez le guide Philippe Perfettini, historien, qui fera le récit de la colossale tête en bronze de Bonaparte revenue des Invalides, ou encore, minute “fashion” avec les bas et les chaussons du cardinal Fesch, entreposés dans la réserve du musée qui porte son nom.

Puis éloge à la cité impériale, avec le travail délicat et poétique de l’artiste Emmanuelle Marcellin qui met sous cloche des scènes de la vie ajaccienne. 
 

Emmanuelle Marcellin



Prendre du recul, c’est aussi revenir aux fondamentaux, comme sur le site pilote et expérimental d’Alata où l’on cultive la terre et le savoir-faire pour prétendre à l’autonomie alimentaire. Un groupe a pris racine sur la commune d’Appieto, animé par Fabien Tournan. Il est enseignant chercheur, spécialiste de la gestion hollistique des territoires. Il a participé à reboiser de la bande Sub-Sahélienne, et il s’émerveille de la richesse de la terre corse. Il prône l’autonomie alimentaire, et il nous explique de quoi il s’agit.
 

Autonomie alimentaire


 


Enfin, fondé en 1910, l’Athlétic Club Ajaccien accueille aujourd’hui une équipe féminine et les joueuses ne sont pas ménagées mais demeurent passionnées et sont redoutables.