Football-Ligue 1 : l'ACA se déplace à Brest ce dimanche

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alain Stromboni .

L'AC Ajaccio, qui court toujours après sa première victoire cette saison, affronte Brest ce dimanche à 15 heures. Avant de se rendre en Bretagne, Olivier Pantaloni a fait le point en conférence de presse. Cette semaine, l'entraîneur des bianch'è rossi a notamment axé sa préparation sur l'animation offensive de son équipe.

Lanterne rouge de Ligue 1 avec un seul point au compteur, l'AC Ajaccio se rend à Brest ce dimanche.

18èmes avec cinq points, les Bretons restent sur une défaite au Parc des Princes, face au PSG, et n'ont plus gagné depuis le 21 août en championnat. De quoi peut-être permettre aux hommes d'Olivier Pantaloni de ramener un résultat du stade Francis-Le Blé.

"On espère que ce match-là nous permettra, juste avant la trêve, de revenir avec quelque chose, avec un point minimum. Au niveau comptable, ce serait important", a confié ce vendredi en conférence de presse l'entraîneur ajaccien. 

Face aux médias, il est également revenu sur le manque d'efficacité de son équipe devant le but, celle-ci n'ayant fait trembler les filets adverses qu'à trois reprises cette saison.

 

"On a beaucoup travaillé sur l'aspect offensif cette semaine. Sur le plan défensif, face à Nice, je trouve que nous avons été très cohérents, très solides. On prend un but sur un coup de pied arrêté, mais sinon, dans le jeu, on a rarement été inquiété. Offensivement, je pense qu'il y a de la conviction, de la détermination et de l'agressivité devant le but parce que, malgré tout, on arrive à se créer des situations. Mais on n'arrive pas à les concrétiser, c'est dommage. [...] Il faut aussi essayer de trouver des relations entre les nouveaux joueurs. Yoann (Touzghar) a débuté son premier match face à Nice. Il faut trouver de la connivence entre les attaquants et aussi de l'efficacité. Cette semaine, on a donc travaillé les sorties de balle, les situations de récupération et les projections vers l'avant." 

Extrait du point presse d'Olivier Pantaloni, ce vendredi à Timizzolu :

Reste à savoir si le travail de la semaine sera récompensé face à une équipe bretonne elle aussi mal classée et en quête de rachat. En cas de résultat positif, les Acéistes pourraient revenir à un point de leurs adversaires du jour et ainsi "évacué la frustration", dixit Olivier Pantaloni, de la rencontre perdue face à Nice dimanche dernier à Timizzolu.

"Si on arrive à allier le contenu et le résultat, ça peut être intéressant pour la préparation des matchs après la trêve", glisse le coach ajaccien.

Réponse ce dimanche face au Stade Brestois, à partir de 15 heures.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité