Haute-Corse : un promoteur immobilier mis en examen pour escroquerie et placé en détention provisoire

Mardi 28 mai, un promoteur immobilier de la région bastiaise a été mis en examen pour, notamment, “escroquerie”. Il a été placé en détention provisoire avant "l'examen de sa situation" par un juge des libertés et de la détention vendredi 31 mai.

Un promoteur immobilier de Haute-Corse, Jean-Thomas Trojani, a été mis en examen, mardi 28 mai. Il est poursuivi pour “escroquerie”, “abus de biens sociaux” et “faux”, confirme le procureur de la République de Bastia, Jean-Philippe Navarre.

"Monsieur Trojani a sollicité devant le juge des libertés un délai pour préparer sa défense", poursuit le procureur de la République de Bastia. Il a été placé en détention provisoire et "sa situation sera examinée vendredi". 

Sa sœur également mise en examen

Sa sœur, Pascale Trojani, a également été mise en examen dans cette affaire et placée sous contrôle judiciaire. 

Selon le quotidien Corse Matin, une information judiciaire a été ouverte par un juge d’instruction bastiais après que plusieurs plaintes ont été déposées par des acquéreurs de deux opérations immobilières inachevées à Bastia et Porto-Vecchio. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité