Archéologie sous-marine : Chasse aux amphores au large du Cap Corse

Intervenants: Franca Cibecchini Archéologue, responsable Corse (DRASSM - ministère de la Culture) ©France 3 Corse ViaStella

La Corse recèle de trésors... Au large de l'île, des centaines d'épaves reposent au fond de la Méditerranée. Plus de 800 sont ainsi répertoriées autour de la Corse, selon le DRASSM, le département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines installée à Marseille. 

Sa mission, cartographier les fonds marins afin de préserver et sauvegarder ces épaves. Une de nos équipes a pu embarquer à bord de l’André Malraux, le bateau du DRASSM, pour découvrir le site d'une épave antique…

A 500 mètres de profondeur, à des coordonnées tenues secrètes pour éviter de tenter les pilleurs d'épaves, ce sont des milliers d'amphores qui se révèlent sous les lampes du robot explorateur, derniers vestiges du naufrage d'un navire de l'Antiquité, dont on devine encore la structure. 

Après 2000 ans passés au fond de la Méditerranée, au terme d'une approche méticuleuse, le robot prélève une amphore. Il ne reste plus rien du vin qu'elle transportait d'Italie du sud vers la Gaule méridionale mais sa valeur archéologique est inestimable…

Vidéo - Plongée au coeur de l'André Malraux pour la délicate remontée d'une amphore... 

Au large de l'île, des centaines d'épaves reposent au fond de la Méditerranée... Sous les caméras du DRASSM, le département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines, se dévoilent un gigantesque champ d'amphores, derniers témoins d'un naufrage daté de l'Antiquité... ©Images sous-marines DRASSM