Assassinat d’Antoine Francisci à Pietralba : trois personnes mises en examen et incarcérées

Trois personnes ont été mises en examen et incarcérées, mercredi 24 juin, dans l'enquête sur l'assassinat d'Antoine Francisci tué au volant de son buggy le 13 mai 2019 à Pietralba. 


 

Antoine Francisci avait été tué au volant de son buggy, le 13 mai 2019 à Pietralba.
Antoine Francisci avait été tué au volant de son buggy, le 13 mai 2019 à Pietralba. © © Christian Giugliano / FTVIASTELLA

Dominique Costa, dit "Mimi",  présenté comme une figure du grand banditisme insulaire, Pierre-Louis Vignali et Mathieu Fondacci ont été mis en examen et incarcérés, mercredi 24 juin, pour meurtre en bande organisée dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat d'Antoine Francisci, 22 ans, tué au volant de son buggy le 13 mai 2019 à Pietralba, en Haute-Corse. 

Un quatrième homme, François Santelli, a également été mis en examen pour association de malfaiteurs et laissé libre sous contrôle judiciaire.

 

 

Lundi, cinq personnes placées sous écrou dans le cadre d'un mandat d'amener afin d'être présentées à un juge d'instruction de la Juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Marseille. Des auditions sont toujours en cours ce mercredi. 

Au total, neuf personnes avaient été interpellées dans la nuit du 17 au 18 juin par les gendarmes d’élite du GIGN. Lors des perquisitions, de nombreuses armes ont été saisies par les enquêteurs.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter