• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Attentat: des patrouilles de police sur les plages en Corse

27/07/16 - Des policiers patrouillent sur la plage de l'Arinella près de Bastia (Haute-Corse) / © DR
27/07/16 - Des policiers patrouillent sur la plage de l'Arinella près de Bastia (Haute-Corse) / © DR

Au lendemain de l'attaque de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray en Seine-Maritime, moins de deux semaines après l'attentat de Nice, le dispositif de sécurité a été renforcé en Corse où les patrouilles de police ont été multipliées, notamment sur les plages. 

Par France 3 Corse ViaStella

Suite aux récents évènements, un nouveau renforcement des mesures de sécurité a été prise en Corse, notamment dans les lieux publics.

Plus habitués à voir des policiers dans les rues du centre-ville, les vacanciers ont eu la surprise mercredi 27 juillet de voir des policiers patrouiller sur la plage, comme ici à Bastia.

Une mesure qui se veut rassurante, à l'heure où en pleine saison estivale les plages sont parmi les lieux les plus fréquentés de Corse. 

27/07/16 - Un équipage de la police nationale patrouille sur la plage de l'Arinella à Bastia (Haute-Corse) / © DR
27/07/16 - Un équipage de la police nationale patrouille sur la plage de l'Arinella à Bastia (Haute-Corse) / © DR

Mesures de sécurité renforcées autour des lieux de culte

Les édifices religieux font également l'objet d'une surveillance renforcée en Corse, après qu'un prêtre a été égorgé dans son église à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), mardi 26 juillet.

La police et la gendarmerie ont fait savoir qu'elles renforcaient leurs patrouilles aux abords de tous les lieux de culte. Les autorités sont également en contact avec les représentants des principaux cultes qui doivent les tenir informées de la tenue de fêtes ou d'événements de grande ampleur justifiant de renforcer le dispositif de sécurité.

Les forces de l'ordre attendent également de ces responsables religieux qu'ils leur fassent remonter tout comportement suspect relevé par leurs fidèles. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Question/Réponse : Eric Leoni, professeur à l'université de Corse

Les + Lus