Corse : un automobiliste flashé à 151 km/h sur une route limitée à 80

Un automobiliste a été contrôlé roulant 71 km/h au-dessus de la vitesse maximale autorisée sur la RT 30. Le conducteur s'est vu retirer son permis et son véhicule a été mis en fourrière.

La Quotidienne des Régions
Tous les jours à 13h, notre rédaction vous réserve le meilleur de l'info régionale. Une sélection rien que pour vous, pour rester en lien avec vos régions.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "La Quotidienne des Régions". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"Nouvelle année ne rime pas toujours avec bonnes résolutions", notamment en matière de sécurité routière, constate la Gendarmerie de Corse, qui revient sur ses réseaux sociaux sur le contrôle récent d'un automobiliste par les gendarmes de la brigade de l'Ile-Rousse.

Circulant sur la RT 30, dans le secteur de l'Osticoni, le conducteur a été flashé à une vitesse de 151 km/h (vitesse retenue 143 km/h)... Soit plus de 70 km/h au-dessus de la vitesse maximale autorisée, 80 km/h. L'automobiliste s'est vu immédiatement retenir son permis de conduire, et son véhicule, une Audi A3, a été mis en fourrière.

"La vitesse est la première cause d'accidentalité en Haute-Corse", rappellent les forces de l'ordre, qui encouragent dans ce cadre les conducteurs à "lever le pied".

Pour rappel, les infractions liées aux excès de vitesse sont punies de contraventions, et constituent des délits en cas de récidive d'un excès de vitesse supérieur à 50 km/h.

Sans situation de récidive, les excès de vitesse supérieurs à 50 km/h sont passibles d'une amende de 1500 euros (3750 euros avec récidive) et d'un retrait de 6 points sur le permis de conduire. Le juge peut également imposer une suspension de permis pouvant aller jusqu'à 3 ans, la confiscation du véhicule, ou encore l'interdiction de conduire certains véhicules.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité