L'association Arc-en-Ciel, qui réalise les rêves des enfants malades, a désormais un représentant en Corse

C'est Joël Bazzali qui sera chargé d'assurer le lien avec les enfants malades et leurs familles, afin de les soutenir dans ces moments difficiles.

Joël Bazzali n'aurait jamais imaginé cela, en décembre dernier, lorsqu'il organisait une journée d'action à Bastia pour recueillir de l'argent pour l'association, dont il n'était alors pas membre. Un projet qu'il avait porté à bout de bras, durant plus d'un an, à la suite d'une expérience personnelle qui l'avait chamboulé :

"En 2022, j'ai appris à connaître les services pour enfants de la Timone, à Marseille. J'ai tissé des liens avec le personnel soignant, qui m'a fait découvrir cet environnement, et le quotidien de ces enfants, atteints de cancer, de mucoviscidose, ou d'une maladie orpheline. J'ai reçu une belle gifle... Mais j'ai aussi pu voir leur force. Et quand je suis rentré à Bastia, ces moments m'ont accompagné. Et j'ai voulu ramener un peu de lumière au milieu de toute cette pluie", nous confiait Joël à l'époque. 

Au final, il récolte, avec l'aide de nombreux autres bénévoles séduits par la démarche, de quoi réaliser les rêves de sept enfants de la Timone, où sont soignés beaucoup de malades corses.

Utilité publique

Cette action, menée par quelqu'un qui n'était pas membre de l'association Arc-en-Ciel, déclarée d'utilité publique, et vieille de 36 ans, était une première du genre en Corse. Et elle n'est pas passée inaperçue chez Arc-en-Ciel. "Ils ne s'attendaient pas à une telle générosité de la part des Corses", souligne Joël Bazzali.

Ce dernier, qui travaille à la direction des Finances Publiques à Bastia, ne pensait pas que cette aventure aurait une suite. Mais en février dernier, il a été invité à Paris par l'association. "On m'a demandé d'intégrer l'équipe des bénévoles, et de devenir un membre permanent, en charge de la région Paca-Corse".

Il n'a pas hésité une seconde à accepter, malgré la charge de travail supplémentaire que cela implique : "je prends sur mon temps personnel, sur mes congés, mais cela n'a aucune importance. Quand on sait le bien que cela fait aux gosses, qu'est-ce que c'est, une journée ou deux dans un mois ?"

Plus de 1000 rêves

Désormais, c'est Joël Bazzali qui sera l'interlocuteur des familles d'enfants malades, désireux de faire appel à l'association Arc-en-Ciel, qui a réalisé plus de 1 000 rêves depuis sa création. Joël est intarissable lorsqu'il partage ses premières expériences au côté des enfants, et peine parfois à contenir son émotion. "Les voir accomplir leur rêve, et voir le regard de leurs parents, qui vivent des moments très difficiles, cela n'a pas de prix..."

Aujourd'hui, Joël Bizzali était à Calvi, à l'invitation du Ladies Open de Calvi, qui se déroule cette semaine, afin de promouvoir les actions d'Arc-en-Ciel, accompagné de Monique Nesme, la présidente de l'association.

Et demain, il se rendra à Paris pour participer à la réunion plénière de l'association, en présence de Sophie Marceau et Christophe Willem, les marraine et parrain.

Le début d'une belle aventure, au service des autres. 

Vous pouvez vous aussi soutenir l'association Arc-en-Ciel en faisant un don ici