Loto du patrimoine 2024 : c'est l'église Saint-Augustin de Montemaggiore qui a été choisie pour la Corse

Depuis 2018, Stéphane Bern et la fondation du patrimoine pilotent le loto du patrimoine, qui permet d'aider au financement de la restauration de monuments à travers la France.

Quatre critères président au choix des projets qui pourront bénéficier du financement : 

  • l'intérêt patrimonial et culturel
  • l'état de péril
  • la maturité du projet
  • son impact sur le territoire et le projet de valorisation

Au final ce sont 18 projets qui sont sélectionnés, sur près de 800 candidatures déposées sur le site www.missionbern.fr.

Le montant de la dotation de chaque site sera annoncé lors des prochaines journées européennes du patrimoine, samedi 21 et dimanche 22 septembre 2024. 

Bâtie au XVIIe siècle

"Édifiée au XVIIe siècle et largement remaniée au XVIIIe siècle, l’église Saint-Augustin, de style baroque,s’inscrit dans une typologie d’édifices caractéristiques de la Balagne. En surplomb du petit village de Montemaggiore, son parvis et son imposante façade – semblant être inspirée de l’église du Gesù de Rome – sont tournés vers l’Ouest et dominent la baie de Calvi.

Son décor intérieur, témoignant de la richesse de l’art baroque, est d’une grande élégance avec ses larges corniches filantes et ornées. L’édifice abrite des éléments remarquables, dont un maître-autel à colonnes torses et une chaire à prêcher en marbre polychrome du XVIIe siècle, ainsi qu’une tribune et un buffet d’orgues en bois sculpté du XVIIIe siècle d’une grande richesse, actuellement en étude de restauration. Les archives qu’il conservait ont cependant été détruites lors d’un violent incendie en octobre 1875".

C'est la description de l'église Saint-Augustin de Montemmaggiore, sur la commune de Montegrosso, que livre la fondation du patrimoine dans son dossier de presse. 

L'argent du loto du patrimoine, apprend-on, servira à restaurer la toiture, les corniches et le clocher, "lourdement endommagés". Le bâtiment, très humide, nécessite également de refaire les enduits des façades et les menuiseries. 

Début des travaux en juin prochain

Les travaux démarreront en juin 2024, et se termineront en juin 2025. 

3 tranches sont prévues : 

  • Tranche 1 : restauration des toitures principales, façades secondaires et menuiseries extérieures et traitement de l’humidité
  • Tranche 2 : restauration des façades principales, clocher et couvertures
  • Tranche 3 : restauration des maçonneries intérieures, décors peints et stucs, ainsi que du mobilier (hors Mission Patrimoine)