Economie - Bastia mise sur les croisières haut de gamme

Le port de la ville de Bastia est trop petit pour accueillir les grands paquebots de croisière. La Chambre de Commerce et d'Industrie de Haute Corse mise sur la niche des bateaux de luxe pour faire tourner l'économie locale.

Impossible de passer à côté du Wind Surf. Ce cinq mâts de la compagnie Windstar Cruises a fait son entrée jeudi matin dans le port de Bastia. A son bord une clientèle américaine, 312 passagers choyés par les 190 membres d'équipage.

Plateforme arrière pour les sports nautiques, restaurants, casino, piscines, centre de remise en forme et salle de sport, l'offre de service est importante. 

Pour la Chambre de Commerce et d'Industrie de Haute Corse, c'est surtout l'occasion pendant les escales d'offrir une visite de la ville, mêlant histoire et gastronomie, en y associant les commerçants.

"Nous allons sûrement acheter des souvenirs, du vin et de l'huile d'olive, quelque chose pour nous rappeler ce voyage", explique l'un de ces croisiéristes, attablé dans un restaurant de la citadelle. 

En 2017, huit navires de croisières ont fait escale dans le port de Bastia, représentant 2 994 croisiéristes. Cet été, la CCI en attend presque quatre fois plus : 11 000.

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité