• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bastia : l’avenir de l’îlot de la poste centrale au cœur des débats du Conseil municipal

Si sa réhabilitation fait consensus, le projet proposé ne fait pas l’unanimité. / © François-Albert Bernardi / FTVIASTELLA
Si sa réhabilitation fait consensus, le projet proposé ne fait pas l’unanimité. / © François-Albert Bernardi / FTVIASTELLA

L'avenir de l'îlot de la poste centrale de Bastia au menu du Conseil municipal mardi 23 juillet. Si sa réhabilitation fait consensus, le projet proposé ne fait pas l’unanimité. 

Par France 3 Corse ViaStella

L’avenir de l’îlot de la poste centrale de Bastia a été au cœur des débats du Conseil municipal mardi 23 juillet. Préempté par l’office foncier, le bâtiment, se situant en plein centre-ville, va connaître une transformation

Avancée majeure dans le dossier : un groupement de commandes ville de Bastia, La Poste et France Télévisions a été désigné pour trouver un promoteur. Son projet : 18.000 mètres carrés de surface à aménager où prendront place des commerces, logements ou encore un hôtel.

 
Bastia : l’avenir de l’îlot de la poste centrale au cœur des débats du Conseil municipal
Intervenants - Francis Riolacci, Conseiller municipal PCF ; François Tatti, Conseiller municipal MCD ; Pierre Savelli, Maire de Bastia Equipe - Pierrick Nannini ; François-Albert Bernardini ; Julien Castelli.


Logements sociaux ou centre d’affaires ? 


Mais deux problèmes subsistent pour l’opposition. Ainsi, Francis Riolacci, conseiller municipal PCF, regrette qu’aucun logement social ne soit prévu dans cet ensemble. François Tatti, conseiller municipal MCD, lui, aurait préféré y voir naître un centre d’affaires

Des critiques auxquelles Pierre Savelli, le maire de la ville, a tenu tête. Selon lui, le projet va redynamiser le centre-ville et proposera des services inédits qui ne concurrenceront pas les commerces déjà installés en centre-ville. 

Coût du projet : entre 35 et 40 millions d'euros. Livraison prévue à l'horizon 2023.


 

Sur le même sujet

Corse-du-Sud : 15 tonnes de verre collectées chaque jour auprès de 200 bars et restaurants

Les + Lus