À Bastia aussi, les commerces désertent le centre-ville

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella

C'est une triste réalité qui n'épargne aucun centre-ville en France : de plus en plus de petits commerces mettent la clef sous la porte. Les Bastiais se disent très attachés à leurs boutiques. Pourtant, nombre d'entre eux font leurs achats sur internet.

C'est loin d'être une exception corse. Sur l'île de Beauté, comme partout en France, le phénomène est de plus en plus présent : les petits commerces des centre-ville mettent la clef sous la porte. En cause : des charges très élevées, mais aussi la désertification des clients, qui achètent de plus en plus sur internet ou dans les grandes surfaces qui prolifèrent en périphérie des villes.

À Bastia pourtant, l'association des commerçants du centre-ville ne semble pas plus inquiète que cela. Selon son président Daniel Benedettini, le problème qui se pose généralement est celui de la "succession, des emplacements qui ne trouvent pas de repreneurs." Selon lui, "il y a autant de boutiques qui ferment que de boutiques qui ouvrent".

À Bastia, ​9% de vacance commerciale


La Ville a tout de même créé un poste dédié, celui de manager centre-ville, occupé par Maxime Poli. Il est en charge de redynamiser le coeur de la cité. Selon lui, "Bastia se situe très bien dans la moyenne nationale en terme de vacance commerciale. [...] Il faut quand même aller au-devant de ces problématiques et faire en sorte qu'il y ait de moins en moins de vacance, que l'implantation des commerces dans les lieux de fréquentation commerciale soit en rapport avec ce que désire la population."

Autres enjeux de taille : accroître les places de stationnement et fluidifier la circulation, car cela nuit à la fréquentation des petits commerces. Dans l'hypercentre de Bastia notamment, on recense 398 commerces. Pas moins de 9% d'entre eux sont vacants, soit un point de moins que la moyenne nationale. 

► Revoir le reportage de Frédéric Danesi, Flora Battesti et Jean-Jérôme Delsol :
Interviennent dans ce reportage : Daniel Benedettini, président de l'association des commerçants du centre-ville de Bastia, et Maxime Poli, manager centre-ville auprès de la mairie de Bastia.


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité