Bastia : des personnels grévistes du STC font irruption à l’office public de l'habitat de Haute-Corse

Ce mercredi 2 octobre, des personnels grévistes du syndicat STC ont fait irruption dans les locaux de l’office public de l’habitat de Haute-Corse. Ils dénoncent un non-respect du protocole d’accord et demandent à ce que le syndicat soit reçu par le président de l’exécutif. 

Coup d’éclat des personnels grévistes du syndicat STC, ce mercredi 2 octobre, à l’office public de l’habitat de Haute-Corse. Ils ont fait irruption dans les locaux alors que devait se tenir la commission d’attribution des logements. 



«On est venus, on a dit qu’elle ne devait pas se tenir. Très rapidement, nous avons demandé l’intervention du président de l’exécutif, car le logement social public est pour nous une priorité. L’inquiétude des personnels existe. Le non-respect du protocole du mois de novembre est un fait tangible. Aujourd’hui, on veut sortir de cette stratégie conflictuelle», soutient Jean Brignole, secrétaire national du STC. 

 
La réunion a été annulée. Les personnels sont en grève depuis trois jours. 

"Nous dénonçons le manque de personnel, le parc de l’office HLM à l’abandon –il est complètement délabré et les moyens de travailler. On ne demande pas une augmentation de salaire, on demande de l’argent pour pouvoir travailler", revendiquait Josy Alfonsi, déléguée syndicale S.T.C. à l'Office Public de l'Habitat (O.P.H.) de Corse au micro de ViaStella.
 

Insalubrité dans le parc HLM

Eric Lienard, chef d’équipe à l'Office Public de l'Habitat fait chaque jour le même constat : des portes d’entrées fracturées, cages d’escaliers insalubres… Certaines barres d’immeubles sont vouées à la destruction, d’autres vont rester en l’état. Les habitants se plaignent auprès de lui.
Intervenant - Jean Brignole, Secrétaire national S.T.C. Equipe - Pierrick Nannini ; Julien Castelli.

Pour Fabiana Giovannini, Présidente de l'O.P.H, c’est l’incompréhension : deux audits sont en cours de rédaction finale pour répondre aux besoins les plus urgents des agents et imaginer une nouvelle organisation.
 

Vers une nouvelle organisation

"Les préconisations ne vont pas leur être imposées. Il va y avoir des discussions. Je ne comprends pas qu’il puisse y avoir en amont un conflit là-dessus. D’autant que maintenant nous avons des réponses actées et je dirais même sacralisées puisqu’il y a une délibération de l’Assemblée de Corse qui nous octroie cette convention d’objectifs et de moyens que nous attendions tous", souligne-t-elle.

Communiqué de Fabiana Giovannini, Presidente di l'OPH2C


Ces deux audits seront présentés le 22 octobre prochain. D’ici-là, la grève des agents pourrait durer.