Des lignes de bus supprimées dans le grand Bastia

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella
Affiche collée sur un bus pour informer les usagers de la suppression du bus Bastia-Erbalunga, vendredi 30 septembre 2016.
Affiche collée sur un bus pour informer les usagers de la suppression du bus Bastia-Erbalunga, vendredi 30 septembre 2016. © France 3 Corse ViaStella

Les lignes de bus Bastia-Erbalunga et Bastia-Biguglia s'arrêteront ce vendredi soir. Une décision de la communauté d’agglomération de Bastia puisque Brando et Biguglia ne font pas partie de leur périmètre.

La suppression des lignes de bus Bastia-Erbalunga et Bastia-Biguglia aura un impact immédiat sur le quotidien de nombreux habitants du grand Bastia. La communauté d'agglomération de Bastia, qui les assurait depuis de nombreuses années, est contrainte de les interrompre car le préfet les juge illégales. Brando et Biguglia ne faisant pas partie du périmètre de la CAB, leur desserte n'est pas une compétence communautaire.

Une navette proposée par la commune de Brando


Cette ligne existe depuis 1948 mais la CAB intervenait hors de son périmètre ce qui, pour des raisons de sécurité, est interdit. Une décision qui a été communiquée dès 2015 aux élus des communes concernées. La CAB a dans la même occasion, proposé d’étudier ensemble un dispositif de remplacement pour assurer le service légalement.

La mairie de Brando a elle, pris des dispositions. Elle va tester sa propre navette pendant un mois entre Erbalunga et Bastia six fois par jour au lieu des 24 rotations quotidiennes offertes aux usagers de la ligne numéro 4. Si cette offre est pérennisée, cela coûtera 70 000 euros par an à la commune.

durée de la vidéo: 01 min 42
Des lignes de bus supprimées dans le grand Bastia

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.