Echecs à Bastia : le Corsican circuit fête ses 20 ans

Echecs à Bastia : le Corsican circuit fête ses 20 ans
Intervenants : Arthur Kogan, grand-maître international, 13ème du tournoi // Rémi Soupizon, joueur amateur // Léo Battesti, président de la Ligue corse d'Echecs - Elise Laperdrix et Fabien Fougère

Du 22 octobre au 30 octobre, les joueurs d’échec se retrouvent à Bastia pour le Corsican circuit. Ils étaient 200 le premier jour dont une soixantaine de « grands maîtres » internationaux. Les échecs sont très populaires en Corse.

Par France 3 Corse ViaStella

Le gratin international des échecs s’y donne rendez-vous. Une soixantaine de joueurs professionnels appelés « grand-maîtres », viennent du monde entier pour la 20ème édition du « Corsican circuit ».

Incontournable

Kasparov, Karpov, Polgar, depuis 1997, les champions de la planète échiquéenne ont tous participé au tournoi corse. Et pour cause, la récompense est alléchante. 102 000 euros de prix. C'est beaucoup plus que sur les autres circuits.

« C'est l'un des plus grands tournois au monde, tout le monde connaît la Corse maintenant, je m'arrange toujours pour ne pas manquer ça », estime l’israélien Arthur Kogan, grand-maître international, 13ème du tournoi.

A côté des pros, il y a les amateurs et les espoirs. Public interdit et silence de rigueur. Les parties durent parfois jusqu'à 6 h. Pour rester concentré, chacun a sa méthode. Certains compétiteurs optent pour une promenade entre les tables.

Techniques

« Il faut trouver des moments où on s'évade un petit peu de la partie pour pouvoir mieux y retourner sans être trop stressé », nous explique Rémi Soupizon, joueur amateur.

Les échecs, un sport populaire sur l'île qui se pratique à l'école, entre amis ou avec la famille et qui transcende les générations. En Corse, il y a 7350 licenciés. La ligue corse est la première pour les moins de 16 ans.

Popularité

Léo Battesti, président de la Ligue Corse d'Echecs : « On a des milliers de licenciés, surtout ces dernières années, depuis la création de la ligue, plus de 45000 jeunes ont appris à jouer aux échecs. C'est une langue parlée par 90% jeunes entre 7 et 25 ans. »

Le « Corsican circuit » se finira dimanche prochain avec la finale des grands-maîtres à Ajaccio.

Sur le même sujet

Les + Lus