Élections municipales : Éric Simoni présente sa liste « Pè Bastia »

Le candidat indépendantiste aux élections municipales de Bastia, Éric Simoni, a présenté sa liste « Pè Bastia », jeudi 13 février. Deux fondamentaux dans les discours : donner un nouveau souffle à Lupinu et dire non au port de la Carbonite. 

Le candidat indépendantiste aux élections municipales de Bastia, Éric Simoni, a présenté sa liste « Pè Bastia », jeudi 13 février.
Le candidat indépendantiste aux élections municipales de Bastia, Éric Simoni, a présenté sa liste « Pè Bastia », jeudi 13 février. © Pierrick Nannini / FTVIASTELLA
« Une liste qui veut porter haut et fort les couleurs nationales et ne jamais diluer la question nationale corse. » C’est en ces termes qu’Éric Simoni, tête de liste « Pè Bastia » qui unit PNC et Corsica Libera, a présenté, jeudi 13 février, les 42 noms qui l’accompagneront aux prochaines élections municipales. 

 

Une liste composée de militants et de jeunes qui occupent les six premières places

 
Les cadres de Corsica Linea et du PNC ont fait le déplacement depuis l'Assemblée de Corse.
Les cadres de Corsica Linea et du PNC ont fait le déplacement depuis l'Assemblée de Corse. © Pierrick Nannini / FTVIASTELLA
La liste "Pè Bastia" est composée de militants et de jeunes qui occupent les six premières places.
La liste "Pè Bastia" est composée de militants et de jeunes qui occupent les six premières places. © Pierrick Nannini / FTVIASTELLA
Deux sujets sont au coeur de la mobilisation : Lupinu et le refus du port de la Carbonite.
Deux sujets sont au coeur de la mobilisation : Lupinu et le refus du port de la Carbonite. © Pierrick Nannini / FTVIASTELLA


Dans les discours : deux fondamentaux. Donner un nouveau souffle à Lupinu. « Toutes les personnes qui sont arrivées au pouvoir ne sont jamais occupées de Lupinu. Nous allons créer une mairie annexe à Lupinu avec un adjoint sur place », lance au micro Joséphine Alfonsi, seconde de liste. Elue en 2014 aux côtés de Gilles Simeoni, elle a depuis démissionné.

Autre message clair : dire non au port de la Carbonite. Pour le porter un marin, Alain Mosconi, leader du STC de la Corsica Linea. Ce refus, c'est leur cheval de bataille dans cette élection.

 

La fiscalité est également au centre des orientations de la liste. « Il faut des mesures fiscales fortes qui permettent de développer le vrai tissu économique et qu’il y ait la possibilité de vivre dignement de son travail, de se loger », a-t-elle indiqué dans une publication Facebook.

 
Élections municipales : Éric Simoni présente sa liste « Pè Bastia »


Il reste un mois à Eric Simoni et aux siens pour convaincre. Le premier tour des élections municipales se tient le 15 mars prochain. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections